Animal crossing

Bienvenue sur l\'un des nombreux forums Animal Crossing! Nous t\'invitons à partager toutes tes discussions qui te tiennent à cœur sur ton jeu favori! Tu peux aussi discuter de toute autre chose dans de différentes sections du forum.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie de Def

Aller en bas 
AuteurMessage
mzelle.cloclo



Messages : 93
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: La vie de Def   Jeu 26 Aoû - 1:03

La vie de Def




Chapitre 1 : Un journal intime !


Coucou, moi c’est Def… enfin mon vrai nom c’est Daphné mais tout le monde m’appelle par mon surnom maintenant ! Même Chausset qui est mon père (un gros chien qui travail aux portes) et bien à vrai dire je ne sais même pas si il sait que mon vrai prénom c’est Daphné ! Bref… je ne sais pas quoi dire. Hier c’était mon anniversaire et c’est ma mamie (Une humaine comme moi et ma mère) qui m’a acheté ce journal intime…Je sais que ça peut paraître bizarre de tenir un journal intime alors qu’on vient d’avoir quatorze ans.
Ca fait déjà un an que mes parents ont divorcés : parce que mon père prenait de la drogue en cachette…Coté famille c’est vraiment la louz : ma mère qui aime encore mon père alors que c‘est elle qui a demandée le divorce, mon père qui prend de la drogue et ma mamie qui a perdu son mari et qui envisage de vivre avec nous …
Au moins...coté amis je suis plutôt satisfaite car j’ai une meilleure amie : Savana une belle jument qui est très intelligente et qui ne ferait pas de mal à une mouche ! Sauf qu’elle sort avec Cédric qui est l’ex-copain de la petite peste Monique et oui Monique est une peste, une prétentieuse qui ne cherche qu’à faire du mal aux autres avec son amie : Calypso. Elles nous haïssent avec Savana et c’est réciproque ! Mais le problème c’est que Monique aime encore Cédric et elle fait vraiment tout pour le récupérer. Sinon j’ai aussi un meilleur ami qui lui est un cochon qui s’appelle Bonno. Il est très gentil sauf qu’il aime ma meilleure amie! En fait j’ai une vie vraiment compliquée! D’ailleurs il faut que je ferme mon journal intime. Savana m’attend dehors pour allez à ce malheureux rendez vous de collège ! Dommage c’est obligatoire même si ce ne serait pas la première fois que je sécherais contrairement à Savana qui elle a des notes extraordinaires.
Elle ne sèche jamais, elle n’est jamais en retard et a un comportement remarquable
d’après les profs. Bref une fille parfaite !
D’ailleurs, en parlant de Savana, elle attend devant la porte en pleurant. Je lui ouvre et je lui dis :

-coucou, qu’est que tu as ?

-Cédric croit que je l’ai trompé avec le nouveau.

-Il y a un nouveau ? Il est comment ? Il est beau ?

-Je te dis que Cédric a cassé. Quelqu’un lui a dit que je l’ai trompé ! Dit-elle énervée.

-ça doit être encore Monique !

-NON TU CROIS ? ! dit-elle d’un ton ironique

-Mais il la connait pourtant c’est bizarre qu’il la croit !

-Complètement ! A tient! Voilà le nouveau c’est lui ! Je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas très envie de lui parler !

-A bah moi si ! Au moins elle ne t’a pas inventé une rumeur avec n’importe qui !

Elle me regarde d’un air comme si elle va me faire bouillir sur place! Je la regarde, lui souris d’un air: j’ai rien dis !
Le nouveau vient nous voir et a dit :

-Salut, c’est toi Savana ? Dit-il en regardant mon amie

-Oui c’est elle et moi je suis Def ! Répondis-je à la place de Savana.

-Une fille a dit que Savana et moi nous sortions ensemble mais ce n’est pas vrai je ne la connais même pas !

-Oui c’est Monique. Je continue à la place de Savana. Elle cherche toujours les problèmes elle veut…

-Voilà Cédric il faut que j’aile lui parler. Explique lui Def moi je vais essayer de réglé le problème. Dit
mon amie.

Comme promis je lui explique le problème on parle un bon moment pendant que essaye de réglé le problème avec Monique et Cédric. Bonno arrive pour me parler à moi et au nouveau. Il se présente puis on parle tous les trois de la vie quotidienne. La sonnerie retenti nous entrons dans notre classe . Je m’installe à coter du nouveau nommé Martin c’est un beau cheval marron très gentil.
Savana rentre la tête baissée. Je lui demande si le problème est réglé. Elle me répond non de la tête et elle s’installe à côté de Rubis (une petite lapine très gentille). Je ne la connais pas beaucoup mais d’après la description de Savana, elle a l’air plutôt sympa !
Mme Mistigri, qui est une chatte, est notre professeur d’Art. Je viens toujours à ses cours. C’est une prof que j’adore et l’Art aussi. En plus, elle nous laisse toujours nous installer à coté de qui on veut, et bien sûr je me suis mise à côté de Martin et Bonno en face de moi. A côté de lui se trouve Savana qui elle est aussi à côté de Rubis.
Aujourd’hui Mme Mistigri à l’air plutôt de bonne humeur comme si elle a un truc important à nous dire. D’ailleurs c’est ce qu’elle fait :

-Bonjours tous le monde, j’ai des choses importantes à vous dire. Premièrement voici un nouveau nommé Martin. Je vois qu’il s’est fait des amis ! dit-elle en me souriant. Cédric le regarde d’un air mauvais et elle continue à parler pour sa deuxième bonne nouvelle.

-Mon autre bonne nouvelle, c’est qu’on va faire une classe de découverte : on part à Paris ! dit-elle en criant le dernier mot.

-YOUPI ! Crie la classe. Mme Mistigri distribue les papiers pour l’autorisation de sortie pour cette classe verte. Je regarde le premier papier c’est l’autorisation qui dit qu’on y va le dimanche prochain ce qui nous laisse pas vraiment beaucoup de temps. Le deuxième papier est la liste de course pour emmener. Je suis folle de joie. Notre prof nous dit qu’il faut ramener l’autorisation avec l’argent demain. Aujourd’hui le thème du dessin est la classe de découverte alors je me dessine avec Bonno, Savana et même Matin sur la tour Eiffel. Le deuxième cours est de l’histoire. Elle nous
explique comment a été crée la tour Effel ! Je ne peux pas vous expliquer vu que je me suis endormi. Le dernier cours du matin est des maths ce qui n’est pas intéressant ! Après je sors pour manger. Martin me raccompagne. Je le fais entrer et je donne l’autorisation à ma mère. Elle le signe et le tour est joué !
Je repars au collège, je donne mon autorisation à la prof, elle est étonnée que je n’ai pas au moins trois jours de retard ! A 17 heures (l’heure que je quitte les cours), Savana me propose de venir chez elle. Bien sûr j’accepte. Donc je rentre chez elle. Devant moi son père en pleure dis à sa fille Savana :
- Ma chérie, je suis navré de te dire que ta mère nous a quittés. Elle a disparue. Elle a laissé un mot comme quoi elle part et qu’il ne faut SURTOUT pas la rechercher. Il montre le mot à sa fille qui le lit.

-QUOI ! Ce n’est pas possible. Jamais maman ne nous trahirait, surtout moi. Toi tu n’es jamais là. C’est de ta faute si elle a disparu. Elle ne t’aime pas. Tu n’es qu’une pourriture !
Je la regarde surprise qu’elle parle comme ça à son père. Je le trouve bizarre celui là ! Tenant une éponge dans la main, il vient de faire le ménage comme si il a quelque chose à cacher !
Derrière lui se trouve un homme tout en noir en plein soleil qui sourit !
Un homme en noir qui sourit alors qu’une personne a disparue. Un père qui fait le ménage alors que sa femme est partie. Quelque chose de bizarre, d’intriquant se passe dans cette maison !

La mère de Savana
a-t-elle vraiment disparue ?


Sinon qui l’a
tuée ?


Ou qui l’a kidnappée ?!


Voilà les
questions que je me pose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: La vie de Def   Jeu 26 Aoû - 1:06

Mais vite la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animal-crossing-fr.forums-actifs.net
mzelle.cloclo



Messages : 93
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: La vie de Def   Jeu 26 Aoû - 2:04

Chapitre 2 :
Qui ? Quoi ? Ou ? Pourquoi ?


Aujourd’hui nous sommes samedi donc je n’ai pas cours !
Et c’est pour sa que je profite le plus possible d’appeler mes amis mais cette
fois je me concentre sur le drame de L’Aubou. L’Aubou est ma ville depuis que
je suis née. Jamais il ne c’est produit une telle aventure dans ma vie. C’est
assez excitant c’est vrai. Je crains
quand même que Savana ne me prenne pas au sérieux…


Voilà ce que j’ai déduit de cette mystérieuse aventure :


Récapitulons : Qui ?


SUSPECTS: Mari ou homme noir (que eux deux pour
l’instant)


Petit mot qui
s’appelle : QUOI ?


ENQUETE : Kidnappage, assassinat ou si ce qu’ dit le
père à Savana est vrai donc ce serait une disparition.


Mais
OU ?


ENDROITS : en fait aucune idée ! Chez son père si
c’est un assassina. Le kidnappage pas d’idée : Si dans le grenier ou dans
un placard comme les vieux films à l’eau de rose. Et pour la
disparition…euh…aucune idée


Mais
POURQUOI ?


Suppositions :
Il n’y a pas trop de raison de
kidnapper ou d’assassiné une personne mais il ce peux qu’elle à apprit une
mauvaise nouvelle qui lui bouleversée la
vie ce serais une raison de sa
disparition sinon pour le kidnappage quelqu’un l’a violet ou la kidnapper pour
son argents.


Ou pour l’assassinat…si
son mari c’est enguelé très for avec elle il la peut être tué bref quoi
d’autre….Au C’est vrai il faux que je me grouille d’appeler Savana :


-Allô ? Dit-elle
toujours pas remise d’hier soir


-Coucou c’est Def. Sa
va mieux j’espère ? Parce qu’il faut que tu viennes chez moi au plus
vite !


-Tout de suite mais
pourquoi ?


-Il faut que je te
montre un truc c’est à propos de…Non tu vas voir par toi-même ! Viens vite
aujourd’hui !


-Def dis moi pas que
c’est à propos de ma mère ? Tu la entendus elle à dis que l’on ne doit pas
la rechercher ! Et puis je crois que je lui pardonnerais jamais de nous
avoir laissé un mot aussi minable et de nous avoir laisser.


-Ecoute ta mère ne te
laisserais jamais comme sa. Surtout avec ton père vu qu’elle c’est très bien
que tu le hais !


-Tu sais très bien
comme moi quelle la fais !


-Et tu tes jamais dis
que ton père a pus la tuer


-Def je te défends de
dire sa ! Mon père est un crétin mais jamais il n’oserait faire sa à ma
mère. Je te rappelle qu’il la épousé ! Alors je t’en pris ARRËTE !


-Mais peux être pas
ton père ! Mais j’ai vus un l’homme
en noir qui….


-Ne te mêle pas de ma vie privée ! Dit-elle coupant ma
phrase.


-C’est plus vraiment ta vie vus que je suis rentré avec toi
chez toi !


-Désoler mais tu me soul je ne t’ai jamais fais sa mais la
sais plus que trop ! Elle me raccroche au nez. Je reste cinq minutes l’oreille colé au téléphone puis
je le pose et j’ouvre l’ordinateur puis me mise sur msn. Bonno est connecter.
Je lui parle en écrivent :






toi tu es complètement bouleverser>



mère à disparut ?! La pauvre mais c’est plutôt elle qui est bouleverser
moi sa ne me change pas trop à ma vie sauf quelle ma raccrocher au nez =(>



oui ! Je ne savais pas ! Elle doit
être complètement déprimée !!!>



c’est son père qu’il lui à dit il venait de faire le ménage. Tu ne trouve pas
sa bizarre qu’il fasse le ménage alors que sa femme à disparut>



vrai que c’est bizarre il à accrocher des papiers disant que sa femme est disparut ou pas !>



ne sais pas. Sur la lettre il y a écrit
de ne pas essayer de la rechercher !>



qu’il y a écrit une lettre ! L’écriture de la lettre elle correspond
vraiment a l’écriture de la maman à Savana ?>



ne sais pas du tous ! Il ne mon pas laisser lire la lettre. Sa te dis
d’aller chez elle ? On cherchera la lettre puis on compara les deux
écritures !



nous laissera ne pas se mêler de sa vie !>



n’est pas obligée d’être au courant ! =p >



veux rentrer par effraction chez ta meilleure amie ?! C’est impardonnable>



vrai que se n’est pas sympas mais elle ma quand même raccrocher au nez et puis
tu me dis que tu l’aime en cachette et sa lui rend un réelle service même si au
début elle ne nous tuera>


<
Ha ha ha ! Je ne te suivrais pas pour faire sa. Ne conte pas sur
moi !>


<
Merci l’ami ! Elle son ou tes belle promesse tu me dis tout le temps que
je peux conter sur toi pour n,’importe quoi !>



ne son plus valides
aujourd’hui !> Il ce déconnecte. C’est la deuxième fois qu’on me
laisse en plan aujourd’hui ! Tans pis je vais toute seule chez
Savana ! Sauf que je ne suis pas sauvage donc je ne rentrerais pas en défonçant
la porte ! Il faut que je trouve un moyen pour récupérer sa clé. Il faut
d’abord quelle me pardonne. Je vais la voir.


Et oui comme promis je toc
à sa porte elle m’ouvrit et me dit :


- Que fais-tu ici ?!
Je tes dis de ne pas te mêler de ma vie !


-Justement je viens pour me
pardonner. Répondis-je en mentant ! Ce soir Kéké chante sa te dis d’aller
le voir ?


-Désoler, mais ce soir je
suis prise.


-Tu fais quoi ?


-Ecoute si je t’offre à
boire j’ai le droit de ne pas répondre ?!


Je tourne mon regard vers
sa clé je me dis que si elle m’offre à boire elle partirait à la cuisine donc
je pourrais lui les piquer alors j’acceptai son idée de m’offrir à boire. Mon
plan marcha à merveille je lui piquai discrètement sa clé puis je bus le ver
quelle m’emmena avec douceur. Je posai le ver proprement sur sa table basse
cœur puis lui dis au revoir. Arrivé chez moi je range sa clé dans un placard puis me couche. Je passerais
à l’action à midi puis quelle à entrainement de danse moderne.


Le lendemain un dimanche
alors que logiquement je fais la grasse mat là tôt le matin le téléphone retentis. C’est Savana. Je
décroche puis dis


-Qu’est que tu
as ? Tu c’est que tu ma
réveiller ?


-Désoler. Aujourd’hui je
vais chez ma grand mère il faut que je lui dise que maman a disparut !
Qu’elle nous à lâché qu’elle n’est
qu’une égoïste qu’elle…


-Ok ! Mais tu m’a pas réveillé
pour me dire que tu vas chez ta mamie j’espère ?!!! Lui dis en coupent sa
phrase


-Non enfaite hier tu es venu chez moi. Et c’est pour te
demander si tu n’a pas vus les clés de chez moi qui était sur la table ?! Dit-elle
angoisser


Oh mince me dis je dans ma tête je lui répondis en mentent


-Non, je ne les ai pas vus ! Désoler.


-Pas grave. Je ne fermerais donc pas la porte. Peux-tu
regarder de temps en temps si personne ne viens ?!


-Bien sûr ! Dis-je dégoutée de ma bêtise.


Je raccroche, elle
aussi. Bien réveiller je me douche, m’habille
puis déjeune. Verre douze heures du matin je pars chez Savana. Quand j’arrive
la porte est fermer je me dis que son père la surement refermer. Mais avec
qu’elle clés ? Il devait sûrement en avoir deux. J’ouvre donc la porte
avec la clé de Savana et je cherche dans les placards s’il y a la lettre de la
mère à Savana. En fin je la trouve trente minutes après. Je la lus
attentivement elle dit :


Savana, je suis désoler
mais je pars je suis navré si sa te fais te la peine. C’est comme sa ! Au
revoir et surtout ne me recherche pas je ne vous le pardonnerais pas si vous me
chercher je repartirais. Ne venez pas ! C’est un ordre.


Quelle charmante lettre pensais-je d’un ton ironique !
Je pris la lettre dans ma poche puis une autre lettre que sa mère devait poster
aujourd’hui sauf que malheureusement elle ne peut donc pas ! Je regarde
les deux écritures elle se ressemble un peu mais une et plus aplatis que
l’autre. Surement que si qu’elle qu’un la kidnappé ou la assassiné il a surement
essayer de reproduire son écriture !
Soudain j’eu une idée ! Je cherche une lettre c’est le père qui écrit.


Malheureusement je ne trouve que des lettres de lui mais
écrit par un ordinateur. Je le lis un peu et je vus que ce papier date de cinq
jour avant la ‘disparition’ de la mère de Savana. Cette lettre dit que le père
à Savana a été licencié. Je ne sais pas si Savana est au courant ! Mais je
ne peu pas non plus lui dire que son père est au chômage puis que logiquement
je ne doit pas être au courant ! Je repars chez moi prenant la lettre d’Au
revoir. Bonno m’appelle sur mon portable
je décroche et dis :


-Allô Bonno ça va ?


-J’ai suivis ton plant j’ai trouvé la clé de Savana et je
suis rentré. Après j’ai cherché partout la lettre je l’ai trouvé. Je l’ai photographié
puis remis à sa place. J’ai aussi trouvé
son portable il été contre le mur de la chambre des parents à Savana. Il été
cassé la batterie se trouvait un peu plus loin contre la porte je l’ai rentré
dans son portable mais il été fichu complètement abimé comme si un l’avait jeté
contre le mur.


-Tu as fais tout sa tout seul ? Tu es héroïque !


-Non enfaite Martin été la quand on c’est parler sur MSN et
c’est lui qui m’a forcé à y aller il m’a dit que c’était surement très
important et que même si sa peux être dangereux nous sommes obligé de sens mêlé !


-Complètement d’accord. Et sa veux dire qu’il va nous aider
Martin


-Oui, mais on n’a que
deux jours pour résoudre cette enquête !


-Non maintenant que un jour ! Mais tu as fermé la porte
a clé il faillais la laisser ouverte.


-Mince bah je vais l’a rouvrir…Mais comment tu c’est
sa !


-Je suis chez elle l’a je vais partir je laisse la porte
ouverte et vus que tu a une clé de chez elle je laisse l’autre !


-OK. Met la clé que tu
lui à piqué sous un oreiller pour qu’elle la retrouve mais pas trop
facilement ! Puis passe chez moi !


-Promis à toutes à l’heure.


Comme promis je laisse la porte ouverte puis cache l’autre
clé sous un oreiller. Arrivé chez Bonno.
Martin me fis un signe et oui Martin nous aide pour résoudre cette malheureuse
aventure. Je rentre chez Bonno, c’est Martin qui m’ouvre. Martin et Bonno
commence à très bien s’entendre je trouve. Enfin tans mieux pour moi puisque
j’ai un faible pour ce magnifique cheval !


Bonno s’écrit d’un ton moqueur :


-Alors Martin tu vas lui parler à Def !


-T’es toi Bonno ! Dit-il sèchement. Bonno se tut.


-Qu’est qu’il se passe tu à quoi à me dire Martin !
Dis-je m’incrustent dans la discute.


-MARTIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNN, MARTIN MARTIN MARTIN il…


-La ferme le
cochon ! Va te rouler dans boue et arrête de me faire … S’écrit Martin. Il
m’aime j’en suis sur mais j’attends qu’il me le dise sauf que…


-Voila ta tous gâché
je pars et tu peux encore attendre que je lui dise. Il dit puis il partit claquant
la porte. Voilà Bonno à gagner encore une fois il à tout gâcher dire que s’il
n’aurait rien dit il m’aurait montré c’est sentiment pour moi !


-Oh mince j’ai tout cassé ! Je pense que tu as compris.


-Sa tu peux le dire !


-Bon bah… Tu es venu la pour quoi déjà ?


-Je vais le rattraper c’est peux être pas fichu ! Je
dis puis je fis. Je cours puis je l’appelle il marcher en frottant les pieds ce
que l’on fait quand on est en colère ! Il se retourne puis je le fis un
signe pour lui dire : Viens mais il se retourne puis continu à marcher. Je
cours le rattraper puis lui :


-C’est pas la mort tu c’est Bonno il est…comment dire…il
casse toujours tout !


-J’ai remarqué ! Dit-il levant les yeux au ciel. Tu à tout
compris ? Tu vas me mettre un râteau et je vais déprimer pendant un an.


-Ou peux être que je vais attendre que tu me le dises de
t’es propre mot puis je vais me rapprocher de toi et t’embrasser. Et tu seras le plus heureux de tous les petits
chevaux ! Dis me rapprochant de lui.


-Je préfère ton histoire à la mienne ! Répondit-il en
me décrochant un baisé qui me fut devenir rouge. Bonno qui nous regardait par la fenêtre de
puis tout à l’heure nous applaudit. Je souris à Martin puis en cœur nous
courons chez Bonno puis nous l’attrapons et lui jetons des coûts d’oreiller La
bataille d’oreiller commença !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: La vie de Def   Jeu 26 Aoû - 2:06

♠ J'ai hâte de savoir la fin ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animal-crossing-fr.forums-actifs.net
mzelle.cloclo



Messages : 93
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: La vie de Def   Jeu 26 Aoû - 2:13

Chapitre 3 :
Une larme


Je suis du genre paresseuse qui aime pas qu’on la dérange
surtout quand je me relaxe dans la nouvelle baignoire qui devait être destinait
à ma mère mais quand faites j’utilise toujours car ma mère est toujours à son
nouveau boulot. Elle travail beaucoup plus depuis qu’elle à divorcé. Elle ne veut
pas que j’aille voir mon père puisqu’il se drogue et qu’il fume enfin mon père
est vraiment spécial ! Bref
aujourd’hui nous somme dimanche et demain je reprends les cours c’est pour sa
que j’aime prendre un bain pour me relaxer mais ce bain la n’est pas très
relaxant quand j’entends mon portable sonné dans la poche de mon pantalon en
boule. Je le prends et dis


-Allô ! C’est qui ?


-Ton père !


-PAPA ! Comment à tu eu mon numéro et je ne suis en
droit de te parler maman ne veux pas !


-Je rigole c’est ta mère. Dit-elle en se moquant. C’est très
bien tu as bien retenus la leçon ! Ne réponds pas quand c’est ton père qui
t’appelle !


-Que c’est marrant ! Dis-je ironiquement. Tu as acheté
un nouveau portable.


-Oui…Enfin plus ou moins…Bon je ne peux pas t’expliquer pour
l’instant mais je rentre et on va au restaurant j’ai une surprise pour
toi ! Donc fais-toi belle ! Bisous


Elle raccroche. Je sors du bain m’habille, me maquille puis
attends que ma mère sonne et qu’elle me
montre son si beau cadeau.


Habiller d’une belle robe (la seul que j’ai) et de sandales
blanche mini de mini talons j’ouvre à ma mère.
Silviane qui est ma mère et bien là je ne la reconnue pas Habillée d’une
jupe blanche puis d’un gilet noir. Elle se ronge les ongles. Je dis pour essayer
d’enlever le silence :


-Salut! Quesque c’est ton si beau cadeau que tu veux me
donner !


-Très bien je vais te le montrer… Tu peux venir. Dis telle
tendant les mains sur un homme d’un ou deux plus vieux qu’elle. Il est habillé
d’un costard noir avec sa cravate blanche. Il a des marrons et des cheveux brun
bref un homme standard. Mais en le voyant je dis étonnée :


-C’est sensé être lui mon cadeaux. Un homme de ton âge !


-En fait cet homme est un collège à moi bien sûr. Dit-elle
embarrassée. Mais ces dernier temps il est devenu un peu plus ! En plus
ton nouveau père…


-Ne prononce pas ce mot ! Il n’y a pas de nouveau père.
Mon père ces Chausset peu être qu’il est moche et qu’il n’a pas la même race
que nous puisque c’est un animal mais je te rappelle que tu l’aimais et que tu
tais marier avec lui en plus tu a fais un
enfant avec lui et ton enfant c’est moi ! C’est pour sa que je suis
ta fille mes je suis aussi la fille de Chausset. Et si tu à un nouveau mari
laisse moi rester avec mon père !


-Non pas question ! Ton père c’est drogué je te
rappelle ! Cette drogue je les trouvé sous son oreiller et ces pour sa que
j’ai demandé le divorce ! Alors c’est normal que je refasse ma vie !


-Tu tes jamais demander pourquoi papa prenais de la
drogue ? Moi je suis sur que c’est de ta faute ! Tu a vu comment tu
le traite !


-Ma chérie, comprend moi ! J’étais triste avant d’avoir
rencontré ce merveilleux monsieur qui ma remis du piment à ma vie !


-A oui et moi je servais à quoi je tends donne pas du piment
à ta vie moi !


-Chérie viens on va au restaurant et on reparlera après
quand on aura mangé ! Allez viens ma puce


-NON ! Je ne viendrais pas ! Laisse-moi voir
papa ! C’est mon père tout de même et moi je l’aime ton nouveau mec avec
son costard in et peu être riche assez riche pour nous acheter un bon resto
mais pas assez gentil pour venir me pourrir la vie !


-Désoler je pense que ce n’est pas le moment je vais
repartir ce sera mieux pour tous le monde. Dit le Viel homme qu’on appelle mon
père


-Non c’est bon je t’accompagne toi Def va te manger des reste.
Dis ma mère d’égouttée de la première fois que je rencontre son nouvel ‘homme’


-Okey génial le cadeau. Dis-je en colère


-j’espère que tu seras plus gentille la prochaine fois que
je te le présenterais parce que si sa va plus loin qu’une petite histoire
d’amour tu devras l’accepter ! Dit-elle en me regardant avec des yeux noirs.


Je ferme la porte à clé puis me réchauffe du riz et un
cordon bleu qui traine dans la cuisine. Je m’assois me regarde avec ma robe. Je ne mets pas trop de robe. Celle si est la
seul que j’ai. Mais je ne mis plein pas. Je réfléchis encore une fois à ma relaxions.
Je crois que j’ai le droit de voir mon père même si m’a mère ne l’aime plus. Je
n’ai pas de nouvelle de lui. Je m’inquiète, j’aimerais bien savoir se qu’il est
devenus. Ma mère la jette de la maison. Donc on n’est pas sur qu’il soit bien
dans un foyer. Je ne sais même pas pourquoi il se drogue et s e qu’il est
devenus. Tous les jours je fais un vœux : De retrouver mon père. Je ne
m’entendais pas très bien avec lui. Il était toujours au travail et quand il
rentrait il ne parlait pas plus que sa ! Je sais qu’il travail au portes
je pourrais y aller mais… je lui ai promis de ne plus lui parler. En même temps
elle sait bien remis avec quelqu’un d’autre et elle a préféré manger avec lui plutôt
que avec moi sa fille qu’elle a promis de rester à ses côté toute la vie. Mais les
promesses sa serre à quoi ! Ma mère à promis à mon père quand ils se sont
marier qu’ils resteront toujours ensemble pour le meilleur et pour le
pire ! Pourtant mon père ne devait pas être heureux pour prendre de la drogue
et elle à voulut divorcer ! Alors à quoi sa serre les promesses si on ne
les tiens pas. A rassurer les gens, a
les faire plaisir ok mais au moins tenais les ou sinon n’en faisait pas !


A force de parler à haut voix dans le vide je finis par
déposer une petite larme de mes yeux qui viennent couler dans mon plat presque
terminé.


Je me pose
plein de questions et j’ai plein de rêve et retrouver mon père en bonne santé
en fait partit mais il ne faut pas que j’oublis la fameuse histoire de la mère
de Savana je n’ai que après demain je pars en classe de découverte : a
Paris ! Mais non même pas nous sommes dimanche et c’est lundi à 10h30 que
l’on commence notre sortit dans cette magnifique capital. Donc il faut que je
m’y mette se soir surtout que quand je suis aller chez Bonno on n’y a en fait
pas du tout travailler ! Il faut que je l’appelle mais l’heure pose
problème sa mère doit être rentré à 22h et lui doit être couché ! Tans pis
je vais l’appeler sur son portable sa le réveillera mais…PAS LA PEINE Martin
nous aide après tous et j’ai son numéro ! Il doit être réveillé. Je l’appelle. . Il répond et dis


-Def ! Ça va ?!


- Il faut qu’on parle de l’histoire de Savana !


-Mais on à tout le temps demain !


-NON on part demain je te rappelle.


-On pourra sens
occuper en classe de découverte ou après.


-En classe de découverte il y aura Savana et d’autre fille
que je connais à peine !


-Mais pas dans la mienne de chambre on est avec Cédric,
Martin et moi !


-Vous êtes trois ?


-Oui mais Cédric restera pas toujours dans notre chambre
donc quand il part toi tu viens et on s’occupe du problème.


-On pourra que supposer on ne pourra pas rentrer chez Savana
ou allez voir dans les affaires à son père ou à Savana ! Affaite l’autre
jour quand je suis allez chez Savana en cachette j’ai trouvé un papier
concernant son père. Ce papier dit que le papa à Savana a été licencié cinq
jours avant la disparition de sa femme.


- A oui mais sa n’explique pas une disparition.


-Non et le problème c’est que je crois que Savana n’est pas
au courant !


-Il faut que tu lui dises
alors.


- Je ne peux pas tu veux que je le dise que je lui ai piqué
sa clé pour rentré chez elle en cachette et après j’ai fouillé dans ses placard
et c’est la que j’ai trouvé un papier qui dit que son père est licencié !


-Ok ! Ce n’est pas une bonne idée mais tu c’est quoi
tout les papier que tu retrouve ramène les !


-Okey A demain


-Oui et si tu veux je passe te prendre à h pour être au collège
à 10h30 !


-Sa marche à dix alors. Je t’aime !


-Moi aussi. Dit-il. Puis il raccroche et moi aussi. Je
prépare ma valise qui est toute orange. Sa serre d’être flash, On me perdra pas
au moins.


Au font de ma valise se trouve une étiquette avec le nom de
Chausset je l’arrache puis la met plus devant mes yeux une larme coule je la
déchire.


Je n’aime pas pleurait devant les autres et la j’ai l’impression
que mon père me voix qu’il m’observe. C’est bête je c’est mais c’est la vie. Je
continue à faire ma valise. Puis je tourne la tête et voix le téléphone.
J’appelle ma mère mais je tombe sur son répondeur. Je lui laisse un message qui
dit : Désoler, Maman pour ce soir
demain je c’est que tu commence tôt. On se verra pas puisque je pars à Paris
mais je te fais de gros bisous.Je
raccroche puis pleure. Je pose le téléphone sur sa base puis je pousse la
valise et m’endors dans la chambre à ma mère.


Le
lendemain : Jours du départ à Paris. Il est 9h. en ouvrant mes yeux je
vois ma mère qui commence à me parler.


-C’est l’heure de se lever ! J’ai eu ton message hier
juste quand je suis rentré puis je suis allez dans ma chambre mais tu tes
endormis sur mon lit ! Donc j’ai dormi dans ta chambre et la je te réveille
parce que tu a oublier d’installer ton réveille… Ne t’inquiète pas va te
préparer et je t’emmène au collège.


-Oh maman je suis crever laisser moi dormir ! En plus
je vais avec Martin à l’école.


-C’est qui Martin ? C’est ton petit copain il est comment
il est beau tu c’est si tu veux je l’emmène aussi avec nos en voiture.


-En voiture mais tu as eu un accident ! Tu t’en est
racheté une de voiture ?


-Ma chérie mon…


-Non j’irais à pied. Dis-je en coupant sa phrase. Je ne veux
pas y aller avec ton nouveau…


-Ma chérie je c’est que c’est difficile pour toi mais quand
tu le connaîtras tu l’apprécieras beaucoup moi tu c’est je l’ai rencontré au
boulot !


-Lui aussi il est esthéticien ?
Dis-je en me moquant


-Non, il travail…euh …en fait je ne c’est pas c’est quoi son
travail ! Mais il a pas mal d’argent et il va de ville en ville et donc
tout les mercredis il passe à l’Abou et quand il vient il passe chez notre
magasin et c’est comme sa que je l’ai rencontré. Mais c’est vrai que je ne
c’est pas c’est quoi son boulot je ne l’ai jamais non plus vus. Je crois qu’il vend
des objets rares ou un truc comme sa mais pas comme Tom Nook lui il vend des
objets de valeur je crois…euh je ne
c’est pas tout mais enfin bref il est très gentil !


-En fait tu c’est rien de son boulot sa se trouve c’est un escroque


-Et je te rappelle qu’il est riche


-C’est pour sa que tu l’aime ?


-Non pas du tout je l’aime parce qu’il est très gentil avec
moi !


-Ok continue à mentir moi j’irais seul au collège.


Je finis de manger puis m’habille et me coiffe. Je mets mes
chaussures et attends dehors. Quand il arrive je l’embrasse et on commence à
parler en marcha main dans la main :


-Salut, ça va ? Dit- il et me sourit.


-Oui ! Enfin en fait non! Ma mère se tape un mec !
Elle c’est même pas c’est quoi son boulot et je suis sur qu’elle l’aime parce
qu’il est riche.


-Et il est sympas le mec ? Tu lui as déjà parlé.


-Non, sa serre à quoi tu veux que je lui dise quoi salut le
nouveau home de ma mère ! Enchanté de te connaître tu veux remplacer mon
père ne te gène pas !


-Ok ! J’ai rien dit ! Mais tu peux au moins lui
dire salut euh… Tu c’est comment il ce son connue ?


-Oui il vient tous
les mercredis à l’Abou ma mère dis qu’il vend des tableaux et des trucs rares
et tout les mercredis il vient se refaire une beauté dans son salon de beauté
Enfin il vient se faire faire des massages et les massages ses ma mère qui les
fait donc il on sympathisé et il y a eu le coup de foudre !


-C’est mignon mais juste par curiosité tu peux lui demandé
ce qu’il fait et plus de détails !


-Si tu le dis ! Moi j’ai déjà des trucs à faire comme
retrouver mon père et élucidé la disparition de la mère à Savana Dis-je en me
mordant les ongles


-Et partager un très bon moment avec moi, Savana, Bonno et
les autres a PARIS ! Dis t-il en commençant à courir Je courus moi aussi
pour le rattraper puis on courut jusqu'à l’école. Mistigris (notre professeur
d’Ar), Blanche (notre professeur de français), Tedy (notre professeur de S.V.T)
et Hélaine (une surveillante trop sympas) nous attend devant la porte du
collège. Bonno et Savana qui été déjà arrivé se parle. Moi et mon petit copain
rejoignions les rands des élèves avec
leurs sacs, leur valise qui attend bien sagement que l’on parte a Paris.


-Coucou, les deux amoureux ! Dit Bonno


-Vous sortez ensemble Martin et Def ! Dit Savana.


-Oui je ne te l’avais pas dit ? Répondis-je à Savana


-Non tu me la pas dit alors que Bonno est au courant !
Cri Savana


-Logique on était chez moi quand ils ont sorties ensembles.
Dis Bonno essayant d’arranger la situation.


-A oui vous étiez tous les trois et vous ne m’avais pas
invité ? Continue à dire Savana énervée


-Bah tu été pas la ! Dit Martin. Avant que Savana
réponde en criant Damia nous sauve la vie en arrivant et en disant :


-Coucou vous tous ! Content que l’on part ?


-Trop ! Dis je en essayant de changeait de
conversation ! Tedy lui aussi nous aida à changeait de
conversation puis qu’il se retourna et cri :


-TOUS LE MONDE ON Y VA ! VENEZ TOUS DANS LE CAR QUE
NOTRE CLASSE DE DECOUVERTE COMMENCE !!!


Et oui tout le monde l’écouta. Je me mis à côté de Martin et
Bonno à côté de Savana.





Tedy annonça d’une voix forte :


-Je mais toute vos valise en dessus du car par contre
gardait vos sac à mains on va restais dans le car jusqu’à 20h se qui nous fait
10h30 de route. Restait assis je fais l’appelle. Comme promis il fit l’appelle.
Tous le monde est présent on démarre. Une larme tombe pourquoi cette fois? Parce que je sens que cette classe de découverte va être très mouvementé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 22
Localisation : chez moi !

MessageSujet: n   Jeu 26 Aoû - 3:47

Géant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
mzelle.cloclo



Messages : 93
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: La vie de Def   Sam 28 Aoû - 9:02

Chapitre 4 : La classe de découverte :
Dix heures plus tard le car s’arrête. Il fait presque nuit. On aperçoit une grande maison enfin sa ressemble plutôt à un centre d’ailleurs il y a écrit accueil ou une femme sort de la porte de l’accueil elle sourit et vient à notre rencontre en nous faisant signe de la main pour nous dire « Bonjours » et « Bienvenus ». Les portes du car s’ouvrent. Tedy se lève puis dit en parlent très fort :
-Je fais l’appelle. Dès que je prononcerais votre non vous vous lèverait puis vous descendrais. Une jolie Aigle du nom d’Aurélie vous attendra en bas vous lui monterait votre sacs puis elle vous le donnera. Allait on commence…
Comme promis il nous appelle un par un. Quand tout le monde est descendus et à pris c’est bagage on entre et on se répartit dans nos chambre. Dans l’accueil il y a un billard et plein de fleur : C’est magnifique. Dans nos chambres se trouve quatre lits bien sur ! Les draps son déjà mis. Il y a deux lits en auteur puis de lits en bats. Moi je me rus sur le lit en auteur et Savana se mit en dessous de mon lits. Damia se mit aussi sur un lit mes elle se mit en bas de Rubis. Il y a aussi une salle de bain avec une douche et un robinet. Il y a aussi des toilettes. Je trouve sa très beau et très lumineux. Damia descend du lit et se rus au toilette. Rubis et moi commence à se jeter un oreiller puis deux puis une batail d’oreiller commence à se jouer entre moi, Rubis et Damia. Savana nous regarde puis se refugie dans la salle de bain. Moi gentille comme je suis en restent modeste je viens la voir et lui murmure :
-Sa ne va pas bien qu’est que tu as ? Depuis ce matin je sens que tu es triste.
-Hier j’ai reçu du courrier mais sur le courrier au début tout été normal l’enveloppe génial. Elle venait de la société ou ma mère travail c’est leur enveloppe à son boulot mais le problème c’est que sur la lettre il y avait écrit : Profite bien de tes vacances après tu vas souuuuuffrirrrrrr. Dit-elle en pleurant et en tremblant.
-Donc tu dis que sa viens de la société à ta mère. Tu c’est si ta mère à des ennemis ?
- On se dit tous enfin on se disait tout mais elle ne devait pas tout me dire puisqu’elle à disparut sa veut dire qu’elle se sentait mal.
-Peut être que si elle à disparut c’est parce qu’elle se sentait en danger…
-Mais elle devait se douter que le méchant s’attaquerait à sa famille ! Mais elle à préféré sauvé sa peau plutôt que celle des autres !
-A moins qu’on l’a kidnappé et le méchant veux faire du chantage avec sa famille en commencent par toi puisque c’est toi qu’elle préfère.
-Mais c’est horrible ! Et il lui aurait demandé de faire une fausse lettre de disparition pour que l’on laisse le kidnappeur tranquille !
-Tout fait mais pourquoi il veut faire du chantage ? Tu as une idée ?
-Je ne c’est pas mais il faut appeler la police !
-Non pas question ne touche pas au téléphone on va résoudre le problème toute seul !
-On est bien trop petite et pas assez nombreuse
-Le nombre ne t’inquiète pas on n’est pas seul Martin et Bonno va nous aider.
-Martin et Bonno…Tu n’as pas commencé a te mêlé de…
-Si désolé je suis désolé mais tu c’est la situation est grave ! Dis-je en lui coupant sa phrase.
-Def je ne c’est pas si je te l’ai déjà dit mais tu me soul et je te hais.
-Moi aussi je t’aime !
Elle grogne mais je continue à lui parler :
-Bon vient on va voir Martin et Bonno !
-Je te rappelle que Hélaine nous à dit de ne pas bouger d’un poil de notre chambre
-Et bien on déménage de chambre alors ! Dis-je en lui attrapant le bras
-Ah. Cri-elle quand je la soulève. On regarde à droit puis a gauche si aucun surveillant ou aucun professeur ne surveille non aucun il son tous réuni vers la chambre de Calypso et de Monique. Pour une fois qu’elle serve à quelque chose ! On ouvre la porte en vitesse de Martin et de Bonno. Arrivé dans leur chambre Cédric en serviette s’écrit :
-On vous a jamais appris à frapper à la porte avant d’entrer en plus Def toi sa ne m’étonne pas que tu désobéisses au professeur mais toi Savana c’est une grande première. On le regarde longtemps en serviette en se moquant puis Cédric se regarde puis courre s’habiller dans la salle de bain. Martin dit surpris de me voir avec Savana :
-Qu’est qu’il y a ? Elle est au courant à propos de…
-Oui, je lui ai tout raconté même pour l’histoire d’être rentré chez elle et d’avoir fouillé dans ces placards.
-Tu nous as promis de ne rien dire ! Dit Bonno en boudant
-Mais c’est grave elle à trouver lettre de menace hier soir. Sa venait de l’ancien boulot à sa mère. Lui répondis-je
-C’est quoi son boulot ? Dit Martin
-Elle est secrétaire ! Répondis Savana qui s’assit sur un lit en fixant du regard la porte de la salle de bain. Je vis son regard puis compris se qu’elle craignait et réagit vite en disant :
- On n’attend pas de la à la salle de bain ?
-Euh aucune idée…Dit Bonno en regardant lui aussi la salle de bain.
-Venait on va dehors ! Dit Martin
-Non logiquement on n’a pas le droit de sortir de notre chambre. S’écrit Savana.
-Au faite elle est au courant que son père c’est fait licencié ? Dit Martin en revenant sur notre enquête.
-Quoi ? Ce n’est pas vrai ? Mais on va devenir pauvre au non ! C’est une catastrophe…Mais comment tu es au courant Martin ?
-Bah, comment dire en fouillant dans tes placards Def elle à trouvé ce papier qui dit que…
-Mais je vais devenir pauvre ma mère n’est plus la pour ramener de l’argent et mon père ne rapporte plus d’argent. Dit mon amie en coupant la phrase de mon ami Bonno.
-Tu peux essayer de te trouver un petit boulot ! Dis-je en essayant d’arranger la situation.
- Tes marrante je vais travailler alors que l’on est en classe de découverte ! Dit-elle en tremblotant.
-Après PATATTE. Dis-je pour ne pas être vulgaire alors qu’elle angoisse terriblement.
-Sa ne me rapportera pas beaucoup les petit boulot ! Me répondit mon amie
-Si on si mais tous on gagnera trois fois plus d’argent et après sa te reviendrait à toi seul. Dit Bonno pour être gentil.
-Euh… Je préfère m’occuper de l’enquête moi ! Dit Martin en regardant Bonno avec des yeux terriblement noir !
Je rigole puis Savana dit en regardant Martin :
-Merci Bonno tu es vraiment gentil toi tu es un gentleman pas comme certain.
-Oui tu es héroïque toi Bonno dommage que je ne puisse pas sortir avec toi. Dis-je en rajoutant une couche pour que Martin craque.
-Ok je travaille mais je suis trop jeune vous me martyrisait. Dit mon petit copain en rigolant ! On rigole tous un bon moment mais Tedy entre alors j’attrape vite la main de Savana et l’emmena sous le lit pour pas que l’on se fasse prendre. Bonno et Martin continuent à rigoler et à parler comme si de rien n’était. Tedy dit en regardant partout dans la chambre à part sous les lits:
-Je vous rappelle que personne ne doit sortir de la chambre compris.
-Oui monsieur… Dit Martin comme si pour lui c’était logique et que personne ne désobéissait dans cette chambre.
Le professeur sortit regarde une dernière fois par la fenêtre si personne ne se cache mais il ne voit personne puis il rejoint sa chambre. Je sortis de ma cachette puis Savana fit pareil elle dit les yeux et la tête baisser :
-Je crois que c’est la première fois que je désobéis autant…Je me sens mal…
-Ne t’inquiète pas tu as vus c’est génial de désobéir. Dit Martin en lui souriant.
-Hélaine doit arriver dans quelque minute pour nous dire de dormir. Dis-je en regardant par la fenêtre notre chambre.
-Elle a raison dans le planning il y a écrit que l’on mange a vingt heure et que l’on dort a vingt deux heure mais que l’on reste dans nos chambre dès que l’on a finit de manger. Dit Bonno en regardant le planning.
-II et déjà vingt deux heure je n’ai même pas vu le temps passer il faut vite que l’on aille dans nos chambre. S’affole Savana. J’attends que Tedy parte du couloir mais Hélaine commence à arriver. Elle toc a la chambre de Monique et Calypso. Elle rentre pour leur dire bonne pendant ce temps Tedy viens voir Hélaine et lui parle. Moi j’en profite pour dire en ouvrant vite la porte et tenant la main à Savana :
-Vite on n’a pas beaucoup de temps si un professeur ce retourne on est mort. On n’a une minute alors vite que l’on court en restant discret.
-Ok non attends je vais allez faire diversion je vais allez parler a Tedy pour pas qu’il vous voit comme sa vous courrais pour allez dans votre chambre. Dit Martin.
-Tu vas lui dire quoi ? Dit Bonno
- Je ne sais pas j’improviserais. Lui répondit Martin en haussant les épaules. Comme promis Savana et moi nous nous cachons derrière la porte pour ne pas qu’il nous voit quand Martin ouvre la porte. Mon petit copain courut vers Tedy et Hélaine et leur parle pendant ce temps moi et mon amie courons dans chambre Martin vu que l’on est arrivé il finit son histoire pendant ce temps je partis sous la douche vite grand V puis me mets en pyjamas et Savana aussi. Hélaine toc à la porte. Damia lui ouvre. Pui Hélaine dis :
-Coucou les filles ! Génial vous êtes toutes prête ! Bon allaient dans votre lits respectifs et faites de beau rêve car demain vous allez beaucoup marcher !
-On fait quoi demain ? Dit Rubis couché dans son lit
-On va visiter le château de Versailles!
-Oh non pas un château… Dis-je en regardant les étoiles par la fenêtre.
-Et si sa va vous faire découvrir plein de chose sur l’ancien temps. Dit Hélaine
-Désoler de te dire sa mais moi je vie oh présent pas oh passé. Dis-je en continuant à regarder les belle étoiles qui scintiller par la fenêtre.
Hélaine me souris et partit en fermant les rideaux. Le lendemain :
-Debout tout le monde on va manger le petit déjeuner. Dit Hélaine.
-Il est quelle heure ? Dit Damia.
-Huit heure et on a rendez-vous au château à 11h30 sachant que l’on a deux heure de route alors grouillez vous les filles. Comme promis je me lève. M’habille, me coiffe et partit dans leur splendide cuisine pour manger le petit déjeuné. Bonno et Martin était déjà installé sur une table. Alors moi et Savana nous les rejoignons. De l’autre côté de la cuisine Damia et Rubis s’assirent à côté des deux peste. Martin se lève et me dis :
-Salut ma chérie ! Comment tu vas ?
-Très bien et toi ! Lui répondis-je en l’embrassant par-dessus la table. Bonno dit en nous regardant :
-Vous êtes mignon ! Mais je suis désoler de reparler de sa mais il y a urgences je vous rappelle que la mère de Savana à disparut et que Savana à reçu une lettre de menace et que son père ces fait licencié !
-J’ai une vie vraiment horrible ! Dis Savana en mangeant sa tartine de pain.
-Mais non je te rappelle que tu es en classe de découverte ce n’est pas génial sa ? Dis-je en lui tenant le bras.
- Ce serait plus génial si Cédric m’aimait encore. Elle le regarde d’un air doux puis il se lève et vient nous voir et dit à Savana :
-Savana je voulais te dire que je… enfin tu vois je suis désoler de mettre comporté comme sa je n’aurais pas du c’est vrai mais je suis qu’un imbécile. Tu me pardonne ?...
-Tu veux te remettre avec moi ? Dit-elle très heureuse.
-Si tu veux bien ? Dit-il
-Bien sûr que je veux ! Dis mon amie. Bonno tourna la tête tristement. Il était triste car il aimait Savana mais elle préfère Cédric. Le nouveau petit ami de Savana repartit à sa place en souriant à ma meilleure amie.
- Enfaite ma vie est vraiment GENIAL !
-Content pour toi… Dit Bonno sèchement. Je regarde Martin qui lui regarde la surveillante qui dit d’un coût :
-Très bien ce qui on finit vont chercher leur veste et se mette derrière moi. J’obéie je prends ma veste sur le porte manteau de l’accueil et me mis derrière Hélaine. Petit à petit tout le monde est la on repart dans le car pour Versailles. Arriver a destination je sors du car. On se mit tous derrière Blanche. Une personne arriva pour nous faire visiter le château.
A la fin de la visite tard le soir pille la même heure du drame de l’Aubou quand j’ai appris avec Savana que sa mère avait disparut et bien devant la porte se trouve plein de personne mais une en particulier que je remarque très vite car cette personne est la même que celle que j’ai vu quand je suis allée raccompagner Savana chez elle et que son père nous à annoncer la disparition de la maman à Savana. Et oui je vous avez dis qu’il y avait un homme en noir qui souriait avec une cicatrisation sur le menton. Et bien cet homme était ici avec nous à Versailles, à Paris. Cela était qu’une simple coïncidence ? Ou ce monsieur nous espionner, nous voulait du mal ou nous voulait qu’elle que chose. Ce qu’elle que chose qui était finalement été peu être qu’un simple sourire ou qu’une simple marque de sang sur un visage classé de peur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzelle.cloclo



Messages : 93
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: La vie de Def   Sam 28 Aoû - 9:11

Chapitre 5 : une coïncidence qui me fais si trembler?
Arriver le soir au centre d’accueil je ne parle a personne je reste seul au fond de mon lit quand j’arrive le soir pour dormir. Hélaine comme d’habitude vient nous coucher. Elle commence par Damia puis Rubis ensuite elle embrasse sur la joue Savana pour qu’elle s’endorme tranquillement sen aucune crainte. Mais quand elle lève la tête pour me dire me coucher je la regarde en tremblant. Elle me fixe des yeux et me dit d’un ton doux en me caressant la joue :
-Qui y a-t-il ? Tu es toute palle !
-Je…v…eux… Répondis-je
-Viens avec moi il faux que je te parle…
-Non c’est bon ne vous inquiéter pas tout va t…très bien…Dis-je en mentant.
-Si tu le dis, alors…pourquoi tremblotes-tu ? Dit la surveillante en partant doucement. Je la regarde partir et ferme les yeux comme la lumière s'éteins.
Le lendemain, quand Hélaine nous réveille cette fois moi je suis déjà debout coiffé enfin prête pour aller prendre le petit déjeuné sauf que je n’ai pas du tout le morale. J’ai peur, peur de cet homme avec son sourire glacial. Mais pourquoi ne pas en parler a Martin, Bonno, Savana… Je ne sens pas le courage. J’ai tellement peur… En même temps ils m’aideront à affronter cette peur. D’accord c’est décider je vais en parler mais uniquement à Martin. J’ai trop peur que les autres s’affolent. Hélaine après avoir réveillé tout le monde et mettre vu habillé et coiffé elle s’approche et me dit dans l’oreille.
-Si tu as un souci vient me le dire d’accord ?
-Oui merci Hélaine mais puisque je suis prête puis je venir avec toi réveiller l’autre chambre ?
-Si tu veux mais moi je m’occupe juste de votre chambre et de celle de MONIQUE et de CALYPSO.
-Je c’est ce sera marrant de les voir en pyjama et en les cheveux tout ébouriffé. Dis-je en me moquant. Hélaine sourit et commence à marcher pour réveille les deux filles que je hais. Elle ouvre la porte de leurre chambre. Les deux peste avait les cheveux ébouriffé et Monique avait une chemise de nuit jaune avec écrit son nom au milieu. Je rigole. Les deux filles ce réveilles et me regarde en disant tout les deux en cœur :
-Pourquoi elle est la cette peste !
-C’est de moi que tu parle et bien je me moque de vous car tu as une tête vraiment affreuse ! Répondis-je en m’esclaffant de rire
-Je te hais. Dit Monique
-Tans mieux c’est réciproquent. Dis-je toujours en me moquant.
Monique se leva puis partit en courant et en râlent dans la salle de bain. Calypso regarda son portable et s’écrit à Monique :
-Monique le Tapir que l’on a vue l’autre fois. Même il nous a dit qu’on était très belle. Tu te rappelle il m’a demandé mon numéros et je lui ai donné. Et bien il vient de m’envoyer un message pour me dire de venir avec toi le voir a la même heure que hier derrière la chambre de Tedy tu te rappelle comme hier quand on est partit de la chambre et qu’on s’est enfuit alors qu’on n’avait pas le droit !
-Vous avez fait quoi ? Dis Hélaine en colère.
-BRAVO CALYPSO ET BIEN JE PENSE PAS QUE TU VA LE REVOIR BIENTÔT TON CYRANO. Dit Monique très en colère car elle venait de ce faire prendre.
-Au mince je croyais que Hélaine et Def était partit. Dit Calypso en allant vite dans la salle de bain.
-Pas la penne de vous cacher se garçon vous ne le connaissait pas il est peu être dangereux ! Je vais réfléchir de votre punition avec les autres. Dit la surveillante.
-Mais non il n’est pas dangereux il a juste deux ans de plus que nous ! Dit Calypso.
-Calypso tait toi ! Dit Monique en donnant une baffe en a Calypso.
-Monique casse que sais que sa ! On ne donne pas de baffe à ses camarades. Je rigole et partit dans la cuisine. Sur mon chemin je croise Savana elle me vu et me dit :
-Au salut Def je ne tes même pas vu ce matin ! J’ai juste vu que tu partais avec Hélaine pour réveiller l’autre chambre sa devait être marrant de les voire en train de se réveiller. Je regarde ma copine, souris et lui raconte ce qu’il c’est passé dans la chambre de Monique et de Calypso. Elle rigole et s’arrête un instant. Je lui la regarde elle me regarde et dis :
- Cette animal est peu être dangereux ! Elle ne le connaisse pas vraiment à près tout. Imagine cette animal voudrait les violet ou les tuer !
-Il avait que deux ans de plus que nous à ce qui paraît !
-Tu as raison mais j’ai trop peur…Tu as des nouvelles de cette histoire ?
-Euh…Malheureusement oui…J’ai vu l’homme le même que j’avais vu avec toi quand ton père nous a appris la mauvaise nouvelle…
-C’est impossible ! Dit Bonno avec Martin qui écouter notre conversation. Monique ce trouve à coter de nous sur une table elle manger son petit déjeuner alors que moi et mes amis nous, nous servions. Je penche ma bouche vers l’oreille de Savana et lui dis en murmurant :
- J’ai l’impression que Monique écoute notre conversation !
- Hum… Viens on va s’assoir a l’autre table tout au fond. Dis mon amie en fixant des yeux Monique avec son plateau rempli de nourriture pour le petit déjeuner. Les deux garçons Bonno et Martin nous suivent. On s’assit tous au fond de la salle puis Cédric s’assit à côté de Savana et dit :
-Je peux m’assoir ici ?!
-Bah maintenant c’est fait de toute façon ! Dit mon amoureux
-Oui… Euh vous allez bien vous tous ? Et toi en particulier ma petite Savana adorer.
-Répugnant ! Me murmura à l’oreille Bonno. Je souris et rigole avec Bonno.
-Moi ça va et toi? Dit Savana.
-Génial puisque t’es la ! Dit Cédric. Savana le regarde en souriant.
-Moi je l’ai trouve mignon tous les deux. Dis-je en murmurant à l’oreille de Bonno.
- Si tu le dis mes avec lui on ne peut pas trop parler de cette histoire de la mère de Savana. Ce n’est pas trop un animal d’aventure lui c’est plutôt le grand romantique mais le grand peureux.
-C’est pas gentil de parler que entre vous deux. Nous on entend rien. Dites le si je vous soul et que vous voulez que je parte ! Dit Cédric pas content
-Bah tu nous soul ! Dit Martin en rigolant. Sauf que Cédric le pris mal et partit. Savana regarda les deux garçons et dit en râlant :
-Bah merci je vais le rejoindre. Elle exécuta ce qu’elle dit.
-Bon bah maintenant on peut parler de cette aventure mystérieuse. Dit mon petit copain.
-Euh…Non pas vraiment c’est l’heure de finir de manger et de visiter la ville un part au parc Astérix et Obélix. Dit Bonno en regardant sa montre noire.
- Allez venez tous vers moi et en route pour le parc d’attraction. On va à Astérix et Obélix. Je ne connais pas, vous aussi je pense puis que vous n’êtes pas humain mais en route pour l’aventure ! Dit Mme. Blanche.
On ce mit tous derrière Blanche et elle nous conduit au car. On monta tous pendant que Mme. Mistigri nous conte. Tous dans le car le chauffeur roule. A coté de mon petit copain il me dit :
-Tu c’est ce que c’est toi Astérix et Obélix puisque tu es humaine ?!
-Non je ne sais pas. Je ressemble plus a ma mère puisque j’ai une tête de femme mais je suis née a animal crossing dans l’Aubou et je suis jamais partit sur la terre je suis toujours restée dans animal crossing !
-C’est vrai que tu ressemble beaucoup plus a une humaine. D’ailleurs tu n’a aucune trace de chien !
-Hum…Mais pourtant mon père est Chausset c’est un chien !
-Oui mais tu n’a aucun signe de chien tu a des cheveux brun comme une humaine, des yeux d’humain marron… Et tu a des oreilles comme ta mère le nez aussi ressemble à celui de ta mère… Tu n’a rien de chien….
-Peu être mais mon père est vraiment un chien j’en ai la preuve… Je suis née à Animal crossing !
-Tu parle d’une preuve. Sa ce trouve ta mère était déjà enceinte après elle a rencontrée ton père. Elle a dit qu’elle était enceinte de lui et il la cru. Après elle a accouché et voilà maintenant ton père et toi vous croyez que tu es une humaine et un chien en même temps. Dit-il en me souriant. Moi de mon coté je le regarde avec des yeux noir et lui donne une baffe. Il me regarde étonné et dit
-Aiiie…Mais j’ai fait quoi ? Je suis ton petit copain je te rappelle ! Pas ta tête de turc ! Dit- il en colère et choqué.
-Tu l’avais mérité à dire du mâle sur moi ! Je te rappelle que j’ai de la chance d’avoir la nationalité animal crossing et humain car si je n’étais qu’une simple humaine je n’aurais pas le droit d’être ici et oui les humain ne sont pas autorisé à être dans ce monde car ce village devrait rester secret !
-Hein ?...Dit-il. Je lui explique cette loi plus calmement :
-Je ne sais pas si ta déjà lui cette lois mais seul les animal crossing on le droit de rester ici. Car le secret doit être protégé. Mais si un humain a un enfant avec un animal crossing alors, l’enfant devra rester ici pour l’éternité car il a deux nationalités mais l’humain devrait partir sur la terre a part si cette humain est une femme car les femmes doivent rester avec leur enfant. Par contre à dix huit ans la mère doit repartir sur Terre et l’enfant doit rester ici jusqu'à la fin de ces jours… Moi j’ai donc deux nationalité mai pourtant je ne connais juste Animal Crossing car…Ces ici que je suis née ! Dis-je en lui caressant sa joue où je l’avais frappée.
-Mais sa veux dire que quand tu auras dix huit ans ta mère partira ! Et tu n’aura plus de parents puisque ton père tu ne le vois plus.
-Non je partirais vivre chez mon père je c’est que sa fais longtemps que je ne l’ai plus vu mais il doit ce rappeler de moi je suis sa fille tout de même…
-Mais peux être qu’il est mort…Quand on prend de la drogue c’est pas bon pour nous !...
-Il faut que je l’appelle… Mais je n’ai pas son numéro.
-Et tu ne sais pas ou il habite ?
-Non… Sa ce trouve il n’a même pas de maison !
-Dit pas sa… Au bah on n’est arrivé !
-C’est grand et c’est magnifique !
-Dire qu’on n’est même pas la Terre il on juste reproduit cette ville et tous ce qui en contenait.
-Parce qu’on n’est pas sur la Terre ! C’est une ville reproduit ! Nous sommes sur Animal Crossing mais les animaux on reproduit cette ville !!!
-Bah oui gros nigo !
-Au bah dit donc c’est… Dit Martin étonné.
-On n’est arrivé ! C’est grand ! Bon allez tous le monde descend. Dit Teddy et tous le monde lui obéie. Tous deux part deux derrière Teddy nous avancions vers l’accueil. Arriver à l’accueil Tedy passe les tickets d’entrée à tous le monde et chacun donne son ticket à la dame puis Tedy nous répartit dans différents groupe. Les groupe son les groupe des chambre donc moi je suis avec Savana, Damia, Rubis et les mes deux ennemis. On fit plein de manège super. A l’heure de manger je pris mon sandwiche dans mon sac et m'assise à côté de Savana qui s’assit à coté de Cédric. On parler et une heure plus tard quand la pause déjeuner été fini on reparti faire des attractions. Soudain quand on aller faire une attraction j’eu la mauvaise idée de regarder ma montre qui indiqué qu’il été la même heure que j’ai vu le monsieur au château et bien sur la même heure que j’avais vu l’homme en noir quand j’ai appris la mauvaise nouvelle du père de Savana… Le malheur est revenu me suis-je dis. Bien sur je suis une imbécile et j’aime regardais les films d’horreur sens que ma mère le sache et je me demande après pourquoi dans mon lit je tremble. La dernière fois que j’ai vu un film d’horreur c’étais une fille qui allais dans un parc d’attraction et l’histoire à commencer quand elle était dans l’attraction un homme avais…Enlevé certain clous et… elle en est morte… Voilà que je recommence a trembler. Je sais sa n’arrive que dans les histoires sa mais sa n’arrive que dans les histoires que vous revoyez le même homme toujours a une certaines heure et qui vous fait le même sourire. Un même sourire démoniaque ! Mais pourtant c’est arriver alors es vraiment une simple coïncidence ou les histoires son vraiment pas que des histoires !
[i][u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzelle.cloclo



Messages : 93
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: La vie de Def   Ven 8 Oct - 4:54

Chapitre 6 : cet homme.
Je tremble une dernière fois mais la dame qui s’occuper de cette attraction nous dit d’une voix grave qu’on dirait un homme qui vient de ce bagarré avec un autre homme :
-Désoler mais le parc va fermer et cette attractions et la plus longue. Franchement essayer pas de m’amadouée parce que je peux vous dire que je veux prendre ma pose et vite ! Faites des études c’est le moins que je puis dire. Toutes la classe cria un cri de mécontentement. Moi j’eu un cri de joie. Savana qui a entendu mon cri de joie me regarde et me dis :
-Quoi ? Tu ne voulais pas faire cette attraction !
-Si tu savais…
- Si je savais quoi au juste?
-Tu ne remarque pas quelque chose d’étrange ?
-Bah pas du tous pourquoi il faudrait ?
-Regarde la cette homme pourquoi il nous sourit ?
- Oh tiens il nous dit bonjours comme c’est bizarre ! Dit-elle d’un ton qui laisser croire que c’était ironique. Oh tu regarde vraiment trop de film toi ! Tu ne vois pas qu’il fait « coucou » à Monique !
Elle montra du dois Monique qui elle aussi lui fit un signe. Je baisse la tête marche vers Monique et lui dit d’une voix grave est étonner :
-Euh…
-Qu’est qui a la démoder ?
-Tu me soul je veux juste te demander si tu connais le garçon a qui tu dis « bonjours ».
-Bah oui sinon pourquoi je lui dirais « bonjours » oh vraiment… Et pourquoi tu me dis sa ?
- Je le vois tous les jours a la même heure c’est bizarre…
- Oh ma pauvre… Tu vois il m’aime et oui sa ce voit qu’il me coure après non ?
Je lève les yeux exaspéré et finis par dire :
-Mais comment te connais t-il ? Je les vu vers la maison a Savana…
-Tait toi ou tu va t’amochir… Oh c’est vrai tu peux tellement que tu es horrible !
Dit telle d’un ton excipèrent même plus que ses paroles et que Calypso sa chère ami qui rigole a toutes ses blague d’un rire très aigue non discret. Je n’en tenu pas compte. Elle dit après cette bien moquai de moi :
-Je les rencontré le second jour de notre arriver ici. Il habite à côté et il m’a, comme tous les garçons mature il m’a trouvé belle. Il porte toujours des habiles noirs et un béret aussi noirs mais il doit être surement magnifique rien qu’a voir sa tête qui ressort du béret. En plus il a un ou deux de plus que mois !
-Et tu la vu une fois et voila qu’il te suis partout ?...
- Si un jour tu deviens belle… Non, c’est impossible il faudrait te relooker entièrement ! Elle et son ami rigolèrent quand a moi je serre les dents et dit d’un ton plus qu’énervé :
- Tu n’en a pas marre de m’humilier tous le temps je te pose une question vraiment ces pas difficile de répondre.
- Sa m’amuse tellement…bon je vais te répondre : sa a commencer un soir cette homme nous a souris. C’est le neveu de Hélaine il m’a dit. Son père travaille ici donc il peut y restait autant de temps qu’il veut. Bref tard la nu il toc devant m’a porte en croyant que c’était Hélaine mais il me vit moi alors on se parle un bon moment. Il m’a dit qu’il habite ici mais c’est parents son divorçais. Sa mère habite à trente minutes de chez moi. Dit-elle sérieusement. Savana me fit un regard énervé et me dit :
- Tu vois Def ! Aller viens tu ne vois pas qu’il son déjà tous partit !
Elle m’agrippe le bras. En soufflant elle me tire en courant jusqu’au car ou les autre en queueleuleu rentrer, pendant, que Mme. Mistigri les contaient.
Tous rentrés le car démarre. Pendant que le car rouler assez vite pour un moyen de transport scolaire Savana me dit d’un ton qui laisse croire qu’elle me supplier et qu’elle avait pitié de moi :
-Def… Cette histoire va beaucoup trop loin. Tu ne crois pas qu’il faudrait appeler la police. Oui je sais que mon père ne veux pas mais après tout je ne peux pas être parfaite il faut bien que je me lâche dé fois et que je lui désobéie. Oui encore une fois je sais ! Je sais que depuis cette disparition je ne suis plus la même et toi non plus… Je veux retrouver mon amie… ma vrai ! Avec qui je parle du tous : des garçons, des ragots ou de nos deux pris ennemi. C’est elle que je veux retrouver et pas celle ou je ne parle que de ma mère ! C’est trop tard maintenant. Nous sommes des enfants nous ne pouvons rien faire…
-Je suis désolé…Ma vie n’avait rien d’extraordinaire avant…
- Et ton père qui prend de la drogue et que a cause de sa tu ne peux plus le voir ! C’est quelque chose de normal sa ?! Oui c’est sur tous les parents se drogue c’est…
- Tu as raison… C’est que sais tellement plus difficile de faire face à un problème de quelqu’un d’autre que du sien…
- Ce ceux qui fait de nous des êtres humains! On ne peut pas être parfait… C’est se que disait toujours ma mère lorsque j’avais… ma mère…
-Je suis désolé…
- Mais pourquoi tous les humains disent qu’il son désoler ! Tu ne la pas tuer ou kidnapper d’après ce que je sache !
- Bien sûr que… WHAOU !
Le car fit un arrêt brutale en pleine autoroutes car un piétons courrez sur la routes d’après ce que j’entends des fois des personnes de devant. La voiture juste derrière qui pour éviter notre moyen de transport dévia vers la droite. Ce qui fut un gros accident car le car redémarra juste après mais cette voiture qui c’était décaler fonça sur la voiture à côté. Ce fut l’arrêt le plus brutale que j’eu. Savana dit :
- Mais que ce passe t-il ?
- Mince il va y avoir des problèmes. Dit Monique qui était à côté de Calypso juste derrière nous.
- C’est trop marrant ! Dit Calypso. Moi je n’étais pas du tout d’accord avec cette peste bien sur. Savana dit :
- Et sa c’est quelque chose de semblables peu être.
- Non…
Nous derrière on ne voyer rien. Surtout qu’il ne voulait pas que l’on se lève du car. On parler pendant tune heure et demi de rien et de tous. Enfin avec Savana ou eu notre conversations de toujours. Avant cette aventure terrorisante et pratiquement unique en son genre. On parler de toutes les personnes ici présente en n’oubliant surtout pas nos professeurs, de nos relations amoureuses, des gens que l’on déteste, des problèmes entre élèves et professeur, des bêtises et encore des bêtises. Au bout d’une heure et demie précisément le car redémarra. J’avais entendus les effets sonores de la sirène de police. C’est affaire était enfin réglé et nous rentrons dans nos chambre réceptive sans autres moments imprévu. Arriver dans nos chambre je saute sur mon lit, m’allonge et pense. Damia et Rubis jouer a action ou vérité. Elle me proposa de jouer mais a cette instant on vu Monique entrer sans permission qui me demande de venir. Etonner qu’elle veuille me parler je la suis jusqu’au couloir. Elle me dit en me fixant droit dans les yeux :
-Tu c’est j’ai tout entendu. La mère de Savana a disparut et vous n’êtes pas sur que se soit une réelle disparition c’est sa ?
Je reste un instant bouche bé pu dit en me grattant la tête :
-N’importe te quoi c’est un jeu qu’on fait toutes les deux. Tu connais chiche ou pas chiche?
-Bien sur mais je ne vois pas le rapport.
-C’est simple avec Savana on c’est fait un chiche ou pas chiche et notre chiche c’est de jouer comme des tout petits gamin alors on joue au policier. Comme tu le dit toujours je suis une nullarde, une bonne a rien, une démoder, une gamine…
- Ah tu me dégoutte vraiment tu es qu’une débile ! Mais je ne te crois pas ! D’ailleurs j’appelle la police toute suite. Elle sort son portable. Je la trappe avant qu’el ne tape le numéro. Je cours dans ma chambre, ferme la porte en poussant la commode contre la porte ce qui fait qu’elle ne peut plus ouvrir cette porte. Mes trois camarades de chambres me regarde bizarre je leur dit en soufflant et posant sur mes lèvre un léger sourire de pitié :
-Salut. Je me suis disputer avec Monique comme toujours !
-C’est pour sa que tu lui as piqué son portable rose fluo avec des petites paillettes. Dit Rubis.
-Euh oui…Ne la laisser pas entrer s’il vous plait et Savana je peux te parler ?
-J’ai pas trop le choix…
-Ce ne serait pas Blanche derrière qui essaye d’ouvrir la porte ? Dit Damia
-Oh mince qu’est que je dis ?
- Bah ce que tu nous as dit ! Ah moi que tu nous es cachez quelque chose ?... Dit Damia
Je remet la commode ou elle était et ouvre la porte à Blanche. Elle dit :
-Rend toute suite le portable à sa propriétaire Monique.
J’obéis en lui rendant son portable. Elle le pris en me faisant un signe pas agréable de sa tête que je n’est pas vraiment apprécier.
Monique et Mme. Blanche repartirent. Puis je ferme la porte avec un cri de soulagement Savana me pris mon bras et me pousse dehors. Une fois dehors ou personne ne nous entends elle me dit :
-Qu’est qu’il se passe ?
-Elle nous a entendus parler dans le car et elle veut appeler la police…
-Il faut lui prendre son portable sen qu’elle ne sens aperçoive !
-Je croyais que tu voulais appeler la police ?
-J’avais envi mais ils nous ne prendront pas au sérieux et mon père m’a strictement interdit dans parler. Tu sais comment il est quand je lui désobéis alors il ne faut surtout pas qu’il l’apprenne. Sino tu peux dire adieu à ta copine Savana.
- Très bien je vais essayer de distraire Monique et Calypso. Toi essayé de prendre son portable.
- Et si je me fais prendre.
- C’est un risque que je dois prendre !
- Non que moi je dois prendre ! Toi tu n’a juste a leur parler !
-Eh je ne dois pas parler a n’importe qui mais à Monique et Calypso ce qui veux dire embrouille et ce qui veux dire que m’a journée sera gâcher.
-C’est bon il est dix neuf heure ta journée est bientôt fini !
-Mouai mais il faut faire vite dans trente minutes on va attable et après on n’a plus le droit de sortir de nos chambres !
Elle me prit la main puis je recouvris mais doigt contre les sien et lui souris. Je toc a leur porte. C’est Monique qui m’ouvre. Je lui dis :
-Ou est Monique ?
-Dans la salle de bain. Elle se douche. Cool me dis-je dans m’a tête sa nous facilitera la tache. Je dis :
-Tans pis c’est toi que je cherche. Viens je dois te parler seul a seul.
Je pris le poignet de Calypso et la tire devant chez nous pour lui parler. Pendant se tant Savana qui était à côté de moi rentrer dans leur chambres et cherche le téléphone. Pour faire patienter Calypso je lui invente toute une histoire :
- Alors Calypso sais tu pourquoi je veux te parler ?
- Euh non mais tu va me le dire !
- Euh…oui en enfaite je vais te le dire toute suite ! Alors… As-tu peur déjà eu…Euh… Sa va pas…
- -De quoi ?
- Rien de rien du tout ! Tu m’écoute
- -Oui mais tu prends trop de temps ! Chao
- -NON ! Attends il faut vraiment que je te dise qu’elle que chose de très très très important. C’est une question !
-Je t’écoute qu’elle genre de question.
-Je voudrais que tu me dises pourquoi je suis démoder et comment je peux arranger sa !
-Très bien alors déjà… Je regarde par la fenêtre ce qu’il en était de sa mission. Elle ne la toujours pas trouvais. Je lui envoie un texto en écoutant les conseille de Calypso. Sur ce texto j’écris en cachant très fort ce que j’écrivais : Vite Savana elle ne prend pas non plus des heures M pour prendre sa douche ! Grouille. Tu as cherché dans la salle de bain ?
Je la voie par la fenêtre sortir son portable de la poche et me répondre. Je le reçus il y a écrit : Je vais essayer dit entrer sans qu’elle ne me voie…
Je ne la vu plus pendant une minutes. Puis, je la vu courir vers moi le portable rose fluot de Monique qu’elle venait de mettre dans sa poche. Elle n’a pas l’air de cette fait prendre. Elle me dit :
- Def je peux te parler.
Je répondis à Calypso :
-Euh oui merci pour tous c’est conseil. Peut tu ne pas en parler a Monique tu sais de tous ce que tu m’as dit !
- Pourquoi je t’obéirais ! Dit telle en repartant dans sa chambre. Savana me regarda en me montrant le téléphone et me sourit. Je lui dis contente de sa réussite :
- Alors comment tu as fait ?
- Et bien la musique de son I-POD était a fond alors elle ne m’a pas du tous entendus. Heureusement que dans chaque salle de bain il y a un rideau !
- Oui comme tu dis on a eu chaud.
-Mais je me demande comment elle va réagir quand elle ne trouvera plus son portable…
-Euh je n’y avais pas pensé a sa… On va de toute manière devoir lui rendre et elle peut toujours utiliser le portable de Calypso pour appeler les policiers !
-MAIS POURQUOI TU N’Y A PAS PENSE PLUS TOT !
- Il faut qu’on lui rende alors on fait la même chose. Je le remet a sa place et toi tu parle à Calypso
-Euh…oui en espérant que Monique est resté sou la douche.
- Oui et sinon on fait quoi ?
-Et on va de l’avant. Toujours de l’avant…
-Super ton plan. Bon on se dépêche aller suis moi ! Comme promis je la suis chez Calypso et son ami. Savana se cache et moi je toc. C’est Monique qui ouvre… Mince tant pis comme je dis il faut aller de l’avant. Je dis en gardant le sourire :
-Monique il faut que je te parle et à Calypso aussi…
-Qu’est qu’il y a ta seul ami ta quitter ? Et bah je m’en fou ! Ah non c’est un problème avec Martin il a découvert qui tu es vraiment et il a voulut rompre ? Oh je m’en fous toujours !
-Oh tu peux arrêter cinq minutes ! Venez je dois vous parlez loin si on allait dans ma chambre ?
-Non je ne bougerais pas d’ici !
-Et pourquoi ?
-Parce que je veux rester ici pourquoi j’irais dans une chambre aussi minable !
-J’ai trois raison :
De 1 : On n’a toutes les mêmes chambres !
De 2 :C’est vraiment important et de 3… Enfaite il n’y a pas de trois mais viens tu ne seras pas déçu !
-Okey ! Mais c’est juste parce que j’ai pitié de toi !
-Si tu veux ! Dis-je désespéré. Je marche devant, puis elles me suivent. Quand je les fit entrer dans ma chambre Rubis et Damia s’apprêtaient à partir. Rubis étonner nous dit :
-Monique, Calypso mais qu’est que… Enfin bref, Hélaine est venu dans notre chambre. On mange la donc avec Damia on n’y va. Elles partirent sens même que j’ai le tant de leur répondre. Monique peux dit énerver mais je ne l’écoute pas car j’étais absorber par mon message. Oui j’envoyer un S.M.S à Savana car vu que Hélaine est venu dans notre chambre elle va aller dans la chambre ou se trouve Savana. Je me dépêche de lui envoyer un S.M.S pour la prévenir. Une fois envoyé je dis à Monique qui parler dans le vent :
-Désoler je ne tes pas écouter. Calypso et Monique j’avais des choses importantes a vous dirent…
-Moi aussi alors explique moi sa ! Dit Monique toujours d’un ton prétentieux et qui laisse croire que même quand elle n’est pas sur d’elle on dirait qu’elle l’est3.
- Quoi sa ?
-Cette disparition évidemment !
-Ah bah je tes déjà expliqué mais tu ne ma pas cru.
-Non tu m’as inventé une histoire bidon ce n’est pas la même chose ! Et si se n’aurait était qu’une histoire inventé pourquoi tu m’aurais arraché mon portable des mains alors ?
-Tu aller la police c’est un acte grave !
-Toute suite les grands mots ! C’est la ou tu tes fait pigé j’aimais je n’aurais appelé les policer. Je ne connais même pas leur numéro !
-Bon alors on efface tout ! Je suis désolé. Et je suis s’incèrent je veux vraiment que nos dispute ce finissent vite
-Sa viens juste de commencer ! Ce n’était que l’échauffement !
Elle partit. Quand elle partit je ne pensa pas toute suite a Savana heureusement pour elle, elle arriver quand mes deux ennemis partaient.
-Eh bien on dirait qu’elle a sortit c’est griffe !
-Alors tu as eu mon message ?
-Non, enfin si mais trop tard. Hélaine m’a vu mais je lui ai dit que je chercher Monique et Calypso. Elle m’a rien dit d’autre a part tu leur diras qu’on mange. Ah oui affaite on doit se dépêcher il on déjà commencé !
On courut à la cantine. Arriver a la cantine Martin, Bonno et Cédric nous faisait signe de nous assoir. Alors je m’assis au bort vers Martin et Savana juste a côté de Cédric qui était a côté de Bonno. Je vis que Bonno ne se s’entait pas à sa place. Il faut le comprendre… Il aime Savana mais elle, elle est folle de Cédric. En plus il me voit en couple avec Martin et Savana en couple avec Cédric. Et lui personne. J’ai déjà eu cette sensation plusieurs fois et je sais que sa fait très mal au cœur. Comment est que je pourrais l’empêcher d’être triste ? Je le vois bien depuis qu’elle que tant il n’est pas dans son assiette. Si seulement il trouvait l’amour de sa vie… Il serait si heureux. Si seulement il y a avait une jolie fille talentueuse, belle et qui a de bonne note. Bonno l’aimerai tellement et si cette fille l’aimerai lui aussi alors ce serais génial… Mais malheureusement je ne connais pas d’autre fille comme sa a part Savana. Et Savana ne m’arrange pas la tache. Toujours à tenir la main de Cédric, à l’embrasser… Et je ne peux pas dire à Savana que Bonno l’aime profondément. Se serait du gâchis. Comment faire… En se moments j’ai plusieurs problèmes à réglé : Faire de Bonno un le plus heureux du monde, trouver un moyen pour que Monique ne se souvienne plus de ce qu’elle a entendus dans le car, la disparition de la mère de Savana et je ne suis toujours pas convaincu pour ce garçons qui traine toujours dans nos parage. C’est vrai je ne crois plus vraiment aux coïncidences. En plus j’ai promis d’arrêter dans parler à Savana et Martin et Bonno ne si intéresse plus du tout… Ce qui veut dire que je suis seul. Il faut aussi que je retrouve mon père ou juste savoir s’il est en bonne santé. Comme je le dis ma mère est sortit avec le premier venu. Elle ne s’intéresse plus a moi mais juste un son nouvelle homme. Alors moi pourquoi je lui obéirai ? Je veux retrouver mon père et que m’a mère se désintéresse de son vieux marie. Et tout son seul. Je suis comme qui dirait mal barré… Je pense, je pense et je pense il faut que j’arrête Martin me parler et je ne l’écoutais même plus. Je dis d’un ton vraiment désoler :
- J’étais ailleurs je suis désoler.
- Ce n’est pas grave je disais juste que je t’aime.
- Moi aussi… « Lui aussi il me facilite pas la tache »dis-je dans m’a tête.
- Alors sinon quoi de beau ?
- Rien pour moi je suis hyper fatigué ! Dit Savana qui avait des cernes.
- Moi aussi. Répondis-je
Savana se lève et me fit signe de venir. Moi qui ai fini-je la suis. On va dans notre chambre. Elle me dit en se mettent en pyjama
-Je suis folle de Cédric mais j’ai vu un…
-AH ! Cris une vois.
-C’est quoi se bruit. Je crois que sa viens de la terrasse dernière notre maison d’accueil. Viens on va voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie de Def   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie de Def
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animal crossing :: .:Discution:. :: .: Fictions :.-
Sauter vers: