Animal crossing

Bienvenue sur l\'un des nombreux forums Animal Crossing! Nous t\'invitons à partager toutes tes discussions qui te tiennent à cœur sur ton jeu favori! Tu peux aussi discuter de toute autre chose dans de différentes sections du forum.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The magic : L'impuissance [tome 1]

Aller en bas 
AuteurMessage
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:18

Chapitre 1 :

Ding dong
"J'arrive" criai-je, la bouche pleine de dentifrice, du haut des escaliers. Je me rinçai la bouche et dévalai les escaliers.
Ding dong
"J'arrive" J'ouvris la porte en espérant que ce serai Lucien
"Ha ce n'est que toi, dis-je en voyant Marito.
-Quel accueil ! Ironisa t'il, et moi qui voulais te demander de faire un
Yétiti…
-C'est bon je viens mais on invite Alice et Léa.
Il me sourit, Le fait qu'il sorte avec Alice n'était un secret pour personne.
"-C'est comme si c'était fait."
Il commença à partir et se retourna:
"Au faite, tu devrais te coiffer avant de venir…" et il s'esclaffa.
Je retournai dans ma salle de bain pour voir ce qu'il entendait par coiffer.
J'arrangeai rapidement mes cheveux en queue de cheval puis mis un manteau, mes
gants, mon bonnet et sortie. L'air vif du matin me piqua au visage. Je grelotai
puis vis au loin Alice qui arrivait avec Léa. Cette dernière me fit la bise et
s'exclama:
"-T'as fait une couleur ?
-Oui je trouvai que sa m'allait bien. Répondis-je en tripotant ma queue de
cheval rose.
-c'est super joli, répondis ma meilleure amie.
-C'est normal, bon on le fait ce yétiti, coupa Alice.
-Oui bien sur, grommelai-je."
Avec Léa, on avait la charge de faire la tête. On commença par réunir des
petits morceaux qu'on roula sur l'herbe blanche. Je regardais par-dessus mon
épaule.
"regarde, dis-je à Léa."
Comme à son habitude Alice ne faisait que parler laissant Marito bosser. Léa
leva les yeux on ciel et on continua notre tête. Une fois cette dernière finie,
Marito arriva avec le corps. On monta la tête sur le corps et je finis de
mettre la carotte et de faire la bouche et les yeux. Le yétiti commença à
parler:
"Merci les enfants, je suis magnifique".
On se félicita de notre travail quand Wolgang arriva. Marito lui lança une
boule de neige et agile comme tout le loup l'esquiva. Il attrapa la boule
tombée par terre et tira. Marito se baissa pour l'esquivé et je me la pris en
pleine tête. Wolgang étant mort de rire, je fis une petite boule et lui envoya
en pleine bouche. Etant tous morts de rire, on fit une bataille de neige. C'est
alors qu'arriva la belle, richissime et arrogante Belle.
"Quels gamins! Soupira-t-elle.
- Nous au moins on se prend pas la tête avec des histoires d'argents et de
petits copains. Quand je repense à ce pauvre Filibert que tu as laissé tomber,
rétorquai-je."
Belle s'empourpra.
"Tu allais quelque pars? demanda Wolgang
-Oui chez Carla, tu m'accompagne ? répondit-elle en dévoilant son magnifique
sourire charmeur.
-Bien sur."
Une fois les deux partis, Léa me chuchota:
"Je suis désolée."
En tant que ma meilleure amie, elle savait que j'avais un faible pour Wolgang
mais c'était sur qu'ils se mettraient ensemble ces deux là. Juste pour Belle,
juste pour qu'elle ai plus de prestige…
Soudain un bip retentis, c'était mon bippeur, Marest m'avais donné cet objet
pour me prévenir dès que quelqu'un arriverai. Je me ruai vers les portes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:19

Chapitre 2 :


Le vent giflait mon visage, un vent chaux du sud. Plus je
m’approchais de la station de bus plus je j’accélérai avec le sentiment que
quelque chose m’attendait là-bas. Un fois arrivée, il était là, avec ses yeux
verts étincelants de bonheur, ses cheveux bruns qui volaient au vent, sa haute
taille et son torse musclé. Il vint à moi de grands pas :



« Bonjour, dit il simplement »


Et ses lèvres se posèrent doucement sur les miennes. Il
m’enlaça et je lui répondis :



« Coucou… Tu as une pose ?


-oui, pendant plusieurs jours même, j’ai bien bossé ses
derniers jours.



-Génial. »


Il me serra doucement contre lui et on alla rejoindre les
autres. Léa sourit en nous voyant et fis la bise à Julien. Alice, comme à son
habitude se montra très courtoise et le salua. Il échangea une poignée de main
avec Marito avant de reprendre ma main. On alla chez Layette et Cousette où il
m’acheta un beau tee-shirt.



Le soir, une fois chez moi, j’allumai mon poste de
télévision. La femme des infos annonça d’une voix stressée :



« Deux village ont été décimé de tout habitant. Un tueur
en série vit dans le monde, il rend malade certaines personnes et ces derniers,
avant de mourir, transmet la maladie à un autre. Ecoutons le maire de la ville
de City-légende. »



City-légende, la ville la plus peuplée du monde : ma
ville… Pensais-je.



« Cette maladie ne nous touchera jamais, assura le maire d’une
voix craintive, que tout le monde reste calme, tous les chercheurs mettent
leurs efforts dans la recherche du vaccin. »



Je zappai, mais sur toutes les chaînes c’était toujours la
même chose. Le maire annonçait que tout aller bien ce passé alors qu’il créait
un nouveau hôpital.



Deux semaine plus tard, je marchai tranquillement enlacé par …
Soudain mon portable sonna :



« Juge Alice ? Demanda une voix que je reconnue
aussitôt.



-Marest, que ce passe t il ?


-Venez vite à la plage c’est urgent.


-J’arrive »


J’étais inquiète, Marest n’avait pas l’habitude de me vouvoyer
ni même de me dire juge ou détective. Et oui, j’étais une détective et juge
réputée. Je me hâtai à la plage suivit de … et de Marito. Un animal était
allongé sur le sol, il semblait ne plus respiré. Il vivait encore.



« Bon, je vais lui faire du bouche à bouche, dis-je.


-Non, s’exclama …


-Comment sa non ?? M’emportais-je.


-Heum, enfin s’il te plaît ne le fais pas, je suis
jaloux. »



Je partis dans un rire hystérique.


« Jaloux toi !!!! C’est nouveau. Rétorquais-je.


-Oui, s’il te plaît.


-C’est bon je vais le faire, répondis Marito pour me sauver la
vie.



-Merci. »


Je vis au loin Alice baisser la tête et partir. L’animal
repris connaissance, il eut un sursaut et voulut nous prévenir :



« Fai… faiteeeee attennnnnn tionnnn à… »


Et son cœur cessa de battre.


« Que voulais dire l’hippopotame ? Me demandais-je à
moi-même.



- Je ne sais pas… Bon viens, il faut que je retourne au
travail, tu m’accompagne ? Interrogea …



-Oui bien sur, Acquiesçai-je, Marest, Marito, Chausset,
veuillez m’excuser.



-Evidement, répondirent le trio. »


Cette nuit, je fis un cauchemar, des corbeaux faisaient une
tête de mort puis celle de … Je me réveillai en sursaut, le soleil emplissait
déjà la salle. Je me vêtis rapidement et sortit dans l’air vif de l’hiver
matinal. Alice était déjà dehors avec Marito, Léa et Corcket. Crocket enlaçai
amoureusement Léa. Le couple de l’année selon Madame Nintendo. Et elle n’avait pas tord, après s’être
tournés autour pendant plusieurs années, ils s’étaient finalement mis ensemble.
Je les rejoignis rapidement et annonça :



« J’ai fait un rêve prémonitoire. »


Mes trois amis s’éclaffèrent mais Alice murmura :


« Viens au café à 3heures. »


Etonnée de cette proposition, je m’y rendis à l’heure. Elle
était assise seule devant son café. Je m’assis à côté d’elle et elle
m’annonça :



« Moi aussi, moi aussi j’ai fait un rêve prémonitoire de
mauvais augure. »



Je lui racontai le mien qui différencier peu du sien, elle
avait rêvé de la mort de Marito.



« Viens, on va voir Astrid, la voyante. »


Je croyais guère à ses histoires de voyance mais je n’eus pas
le choix, elle me prit la main et m’entraîna. Une fois arrivée dans la tente,
elle questionna Astrid :



« Que voyait vous ma bonne dame ?


-Je vois, je vois… »


Elle eut un sursaut et réfléchit.
Comme si elle devait nous le dire ou pas. Finalement elle se décida :



« Je vois la mort, je vois
de nombreux morts… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:20

Chapitre 3 :



Les jours passèrent sans aucune nouvelle de Lucien. Je ne m’inquiétais
pas, c’était son habitude de venir et partir. Alice passait tout son temps avec
son copain, Marito. Wolfgang n’avait finalement pas été séduit par la belle
Belle. Un agrandissement de l’hôpital était en cours. Et moi, moi je marchais
sur l’herbe encore mouillée d’hier. Le soleil rayonnait mais les températures
étaient encore basses pour un printemps. Tout en marchant, je repensais aux
dernières semaines, la phrase de l’hippopotame me revenait souvent en
mémoire : « faites attention à… » Mais de qui voulait il bien parler ?
Alice et moi n’avions plus jamais fait cet horrible cauchemar. Un arbre, devant
moi, disparut et fut remplacé par…



« Monsieur, s’il vous plait,
que vouliez vous dire par attention à » demandais-je.



Comme réponse, le spectre s’en alla. Je sentis
mes jambes flageolées, mes mains devenir moites. J’eus un énorme mal de tête et
tombai, tombai dans le vide, le néant.



C’était la nuit, une nuit encre, des
flammes éclairaient la ville. Je reconnus la maison de Marito ainsi que celle
de Léa. Une ville brûlait et c’était la mienne. L’hôpital, à ma droite, brûlait
lui aussi et éclairait l’amas d’animaux. Tous morts donc mes amis : Léa,
Ralf, Marito… mais aussi le maire, kéké… et au dessus de cet amas, illuminé par
les flammes se tenait Lucien…



Je me réveillai, j’étais dans mon lit,
dans une pièce noire. Une faible lumière éclairait le calendrier : on
était le 3 Avril. Je croyais que hier on était le 2 Mars-pensais-je. Je me
levais dans l’obscurité de cette chambre puis me dirigea vers la salle de bain.
Je me lavai et m’habillai. J’arrangeais mes chevaux en une belle queue de
cheval et sortis sous la pâle lumière de l’aube. Toute tremblante, je me rendis
vers l’arbre. Le spectre était là, il semblait m’attendre. Il se retourna et se
dirigea au nord. Je l’y suivis. Arrivé devant la maison de Marito, il disparut.
Mon cœur s’emballa, Marito non. J’entrai sans sonner et hurlais :



« Marito !!!!!!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:20

Chapitre 4 :



"Marito, Marito! Où es tu, criais-je"
Un tigre, avec une serviette autour de la taille, sorti de la salle d'à côté.
Il était encore tout mouillé et me regardait comme s'il avait vu un fantôme.
"Alice, s'exclama t-il, c'est bien toi ?!
-Ba oui, pourquoi cette question ?
-Sa fait 1 mois qu'on ne t'a pas vu, on croyait que tu étais partit… Où étais
tu passé ? Questionna-t-il.
-j'étais près de chez toi quand je suis tombé dans les pommes. A mon réveil
j'étais chez moi…
-Incroyable!
-Mais tellement vrai… Rétorquais-je."
On resta un bon moment là, à se regarder sans parler quand un coup de sonnette
me fit tressaillir. Marito alla ouvrir et sur le seuil de la porte, je vis
Alice, si bien que je me cachai derrière le canapé. Alice resta une petite
heure où je me contorsionnais pour ne pas me faire voir. Une fois cette
dernière partie, je me relevais.
"Merci, dit mon ami, si tu ne t'aurais pas caché elle aurait piqué une
crise.
-je sais, rigolais-je, bon j'y vais maintenant."
On se fit la bise et je rentrai le cœur lourd. En rentrant, je croisai Wolfang
qui pleurait.
"Wolfang, interpellais-je, qu'est ce qui ne vas pas ?
-Belle m'a plaqué ! Et pleura de plus belle.
-ça ne se serait jamais arrivé avec moi, lâchais-je. OUPSS !!
-QUOI ! S'écria wolfang, qui avait retrouvé tous ses esprits en entendant la
phrase de malheur.
-Rien, rien. Bon je dois rentrer maintenant.
-Non, cria t'il en attrapant mon bras, tu avais un faible pour moi ?!
-Oui, oui mais sa n'a aucune importance.
-Si!"
A peine avait il dit ce mot que ses lèvres se pressèrent contre les miennes.
Quand il me laissa reprendre mon souffle, il murmura :
"si…"
Et nous restâmes ainsi enlacer, sur la plage avec le soleil couchant.
"Quelle belle matinée, m'exclamais-je en ouvrant mes volets"
Même trop belle… Je me préparais doucement puis, accompagnée de Wolfang, nous
allâmes dire bonjour à nos amis. Nous eûmes droit à remarques telles que
"bravo" ou "félicitation"… Sauf pour une personne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:20

Chapitre 5 :


Ce fut l’appel d’Alice qui gâcha ma journée.


« Alice, Alice, dit elle terrifiée.


-Oui, que ce passe t-il ? Répondis-je.


-C’est Marito, viens vite ! «


Elle raccrocha avant même que j’eusse le temps de lui
répondre. Je mis rapidement un gilet et sortit sous le soleil matinal. Je me
hâtais chez mon ami et entrais sans toquer. Marito était allongé sur le sol, un
regard fou dans ses yeux, il bavait. Quand je le pris pour le mettre sur
son lit, je ne sentis plus aucun os comme s’il était broyé. Le tigre toussait
tout en rejetant du sang. Il était horrible à voir et Alice était effondrée. Je
m’assis sur le lit près d’eux et attendais. Que fallait il faire, personne ne
le savait mais Alice comme moi savions que la fin était proche. Toute la
journée, il rejeta du sang que nous essuyions. Avant de s’éteindre, Marito
avait dut reprendre ses esprits car il avait regardé Alice et lui avait
dit :



« Je t’aime, refait ta vie »


Il ferma les yeux et ne respira plus. Dès qu’il fut mort,
son corps s’autodétruisit : il brûla devant notre regard ébahit. Nous
sortîmes de la maison en courant. Dès le lendemain tout s’enchaîna, en
allant chez Alice pour la soutenir, je remarquais que la maison n’était pas
brûlée. Curieusement, je rentrais dedans et montais à l’étage. Sur le lit il
n’y avait rien, comme si la maison avait été abandonnée. De la magie pensais-je
tout de suite, notre meurtrier est un magicien ! Je me hâtais chez Alice
pour la trouvé dans le même état que son ancien « homme » comme elle
aimait le dire. Près d’elle, Blanche était assise en pleurant : Alice et
Blanche étaient des amies comme des sœurs. La soirée fut horrible, la mort
d’Alice nous affligea de nouvelles souffrances, mais on se demandait qui serait
la prochaine victime. Finalement, le lendemain, ce fut Blanche qui succomba.
Après sa mort, exactement pareil que celle des autres, j’allais voir la maire.



« Mr, je pense que cette maladie est contagieuse.


-Bonjour, Alice comment allez vous ? Répondit ce
dernier »



Depuis que j’avais découvert qu’il avait truqué les élections,
il ne m’aimait pas tellement.



« La maladie dont, Blanche, Alice, Marito et les villages
comme Summer land, Petit village ont succombés est contagieuse !



-La grande détective reprend du gallon ? Comment voulez
vous le savoir alors que la ville n’est pas contaminée.



-Vous vous foutez de moi !! Alice, Marito et Blanche sont
morts devant les yeux de la même façon que Julie, grande journaliste de Tv
Humain, l’a décrit.



-Pardonnez-moi mais je ne regarde pas les mêmes chaînes que
vous… Donnez-moi le nom de la prochaine victime ? »



Et il rigola me croyant incapable de le faire. Or, Gradub, un
ex de Blanche, était passé pour essayé
de retrouvé son amour perdu.



« Ce sera gradub, dis je simplement en m’en
allant »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:21

Chapitre 6 :


Comme prévu gradub succomba dans la semaine mais ça n’arrêta
pas le maire qui autorisa la production du groupe A&H. L’affiche que je vis
en rentrant de chez moi la mort de Gradub sur la conscience me remonta le
moral : mon ancien meilleur ami jouait de la guitare dans ce groupe.
Mais ce spectacle n’apporterait rien de
bon et le virus se propagerait plus
rapidement. Le group devait jouer dans
trois jours, une fois chez moi je me hâtais de réservé un billet sur internet.
Heureusement je réussis à avoir le dernier. Je pris une douche et me couchais.



Je m’éveillais. Une nouvelle journée, une nouvelle victime à
prendre soin… C’était mon quotidien depuis quelques jours. Tandis que je
m’apprêtais à partir, on sonna. J’allais ouvrir et tombai dans les bras de
Kevin.



« Ça fait si longtemps ! S’exclama-t-il.


-Tellement longtemps ! Répondis-je. »


On s’embrassa puis, après l’avoir fait rentrer chez moi, lui
racontai l’histoire soudain tout redevins clair.



***


Quelques années auparavant,


Julien: « J’en ai marre de ce nouveau pays, je voulais
rester sur terre moi ! »



Moi : « Ils sont bien gentils de nous
accueillir ses animaux On aurait tout aussi bien put crever sur notre
Terre ! »



Kevin : « Alice a raison. »


Julien : « Un jour cette planète ne sera
qu’aux humains je vous en fait la promesse »



Kevin : « Et comment comptes tu le faire ? »


Julien : « regarde ! Ricana-t-il. Aurélie
vient s’il te plait »



L’interpellée arriva et Julien la transforma en grenouille
puis la fis disparaître sous nos yeux ébahis.



Moi : « Aurélie !
Aurélie ! Mais où est-elle ? »



Kevin : « viens chérie, il est complètement
fou ! Mieux vaut pour nous de ne pas rester avec lui »



Julien : « Kevin, Alice, vous êtes ensemble !!!
Je vous retrouverez et je me vengerais de toi Kevin ! »



Tandis que nous courions pour nous sauver j’avais tourné la
tête et avais vu des larmes coulées sur le visage de Julien. Nous n’avions que
15 ans mais il était déjà un fort magicien.



***


« Alice, Alice ! Appela Kevin, tu vas
bien ? »



Je retrouvais petit à petit les esprits. Ma mémoire était
complètement revenue.



« Oui, oui je vais bien. J’ai juste eu un flash back de
quand nous avions 15 ans.



-J’ai toujours voulu revenir en arrière, nous étions si bien
ensemble !



-Oui, mais tu as préféré ta carrière à moi…


-Je l’ai toujours regretté, je n’ai plus eu aucune copine et
j’ai toujours pensé à toi.



-Moi aussi »


Je fermai les yeux, ses lèvres ses posèrent doucement sur les
miennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:22

Chapitre 7 :


Je le regardai. Il me sourit. Je fus la première à rompre le,
si doux, silence.



« Mon cœur, tu peux rester ici si tu veux mais moi je
dois aller travailler.



-J’y vais aussi. Ce soir on sort ?


-Oui bien sur »


Je souris. Et une fois la porte refermée et un baisé échangé,
je me hâtais à mon travail. Aujourd’hui je n’eus pas droit à une seule victime
mais à trois ! Notre petit diné me remonta le moral et Kevin passa la nuit
chez moi. Le lendemain alors que je sortais de la maison de la dernière victime
de la journée je cru apercevoir Julien derrière un arbre. Je m’y rendis mais
rien. Je préférai oublier ce que j’avais vu. Je préparai un bon diné pour Kevin
puis on mangea et nous couchâmes. Le lendemain, après une journée banale, ce
fut le concert. Parmi les fans, je dansais, m’éclatais. La fête se déroula bien
jusqu’à ce que Kevin fis un discours.



« Bonjour à tous cher fans (les fans crièrent).
Merci d’être venus si nombreux ! Je vous annonce en directe que pour moi
ce sera mon dernier concert (la surprise se lut sur tous les visages :
Kevin, le meilleur et le plus beau du groupe arrêtait sa carrière ! Même
moi ça m’étonnais). On fait tous des erreurs dans la vie. La mienne c’est
déroulée il y a 5 ans quand j’avais 16 ans et que j’ai quitté la femme de ma
vie. Aujourd’hui je vais réparer cette erreur et vivre avec elle toute ma vie.
Alice… JE T’AIME ! »



Je rougis et pleurai de joie. C’est si beau ! Quand
soudain :



« NON !! Cria Julien. NON je ne te laisserais pas la
reprendre ! La planète d’animal crossing ne sera qu’aux humains et j’en
serais roi et Alice tu seras ma reine !



-Alors c’était toi la maladie ! Julien je te
déteste ! Vas t’en tu as assez de fait de mal ici.



-Pas sans toi ! »


Il me prit par le bras, sortit de la salle s’arrêta devant une
montagne de cadavres et y monta, seul. Kevin me rejoignit vite. Il fut choqué
devant l’étendue des dégâts. Les cadavres brulaient devant nous et au dessus
trônais Julien. Tous les fans nous rejoignirent rapidement. Tous avaient une expression de peur figée sur
leurs visages.



« Alice, je suis le plus puissant, alors dans quel camps
seras tu ? Celui de ceux qui périront tous ou le mien ? Cria Julien.



-Je ne serais jamais dans un camp avec un monstre, plutôt
mourir ! Répondis-je sans réfléchir



-Alors tu mourras en premier et le suivant sera
Kevin ! »



Tandis que je m’en allais en courant, tout en tenant Kevin par
la main j’entendis :



« Rien ne sert de courir vous êtes condamnés ! La
guerre a éclatée, que tous les humains voulant retrouver une Terre et tous les
animaux ne voulant pas mourir me rejoigne »



Julien rigolait tandis qu’on s’enfonçait dans la nuit
obscure !



J’avais provoqué la fin de la grande paix animale crossing,
j’avais engagé une chasse à l’homme, j’avais engagé Kevin dedans, j’avais menacé la vie de nombreux
animaux et j’étais rongée par les remords. Les larmes coulaient, mes pensées
s’embrouillées. Tout redeviendrait calme en un seul moyen : La mort de
Julien. J’étais CONDAMNEE.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
^^lilice^^

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 23
Localisation : chez moi !

MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   Jeu 26 Aoû - 3:23

Désolée pour le Huit-tuple post mais voilà j'ai finit de poster le tome 1. Tu peux verrouillé.
Ps: Je fais la mise en page dans pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesados.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The magic : L'impuissance [tome 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The magic : L'impuissance [tome 1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animal crossing :: .:Discution:. :: .: Fictions :.-
Sauter vers: